Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 27 août 2008

Quand l’hypo’ campe, c’est un vrai poison !

khyi2evy.jpg

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 23,27-32.
Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous ressemblez à des tombeaux blanchis à la chaux : à l'extérieur ils ont une belle apparence, mais l'intérieur est rempli d'ossements et de toutes sortes de choses impures. C'est ainsi que vous, à l'extérieur, pour les gens, vous avez l'apparence d'hommes justes, mais à l'intérieur vous êtes pleins d'hypocrisie et de mal. Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes, vous décorez les sépulcres des justes, et vous dites : 'Si nous avions vécu à l'époque de nos pères, nous n'aurions pas été leurs complices pour verser le sang des prophètes.' Ainsi vous témoignez contre vous-mêmes : vous êtes bien les fils de ceux qui ont assassiné les prophètes. Eh bien, vous, achevez donc ce que vos pères ont commencé !

_____Ils sont hypocrites, ces scribes et pharisiens parce que ce qu’ils prônent d’une main, ils y font obstruction de l’autre. [1, note 1] Cette obstruction se fait aujourd’hui celle de la dalle que l’on referme sur les tombeaux. Non de peur de choir dans le trou [2], mais parce que leur esprit se prête peu aux tombeaux ouverts. [3]

800px-Tombeau_ouvert_.JPG

_____'Si nous avions vécu à l'époque de nos pères, nous n'aurions pas été leurs complices pour verser le sang des prophètes.' On croirait entendre aujourd’hui quantité de brebis qui s’offusqueraient telles des vierges effarouchées si on leur suggérait à demi-mot être aux premiers rangs non plus dans les synagogues [4], mais pour vouer aux gémonies ce Berger qu’elles croient suivre quand elles en suivent d’autres, d’apparence si réconfortante.[5] De fait, entrer dans cette logique d’apparence d'hommes justes [6, note 3], c’est d’abord se décorer son propre sépulcre. Qu’importe la belle apparence à l’extérieur : quantité de tombeaux de prophètes ou non- sont de haute prestance. On sait de quoi leur intérieur est rempli : il ne diffère pas de ceux qui se font plus modestes à l’extérieur. À l’intérieur, la Faucheuse [7, note 15] se charge d’égaliser la coupe.

faucheuse2.jpg

_____À s’en tenir à l’extérieur, la mort est clairement identifiable : elle donne une apparence d’hommes figés, comme blanchis à la chaux. Ce qui n’est finalement pas si loin de scribes et pharisiens hypocrites figés dans leurs certitudes. La première de ces certitudes est d’être meilleurs que ceux qui les ont précédés : on dirait aujourd’hui qu’ils sont plus "évolués". On dit d’ailleurs aujourd’hui que cela concerne les scribes et pharisiens d’il y a deux mille ans : quelle soufflante ont-ils prise là, les pauvres ! Heureusement nous n’en sommes plus là : nous avons… évolué. Nous avons même effectué des progrès époustouflants en matière de compassion, puisqu’elle s’étend à présent sur des souffrances qui n’existent pas ! Nous appliquons l’Évangile à la lettre, dans la surenchère à "l’humilité", au "partage", à la "pauvreté d’esprit". Finis l’hypocrisie et le mal : place à une compassion devenue si universelle qu’elle se scandalise [2] des manques d’"humilité", de "partage" et de "pauvreté d’esprit". Aujourd’hui nous sommes "sincères" : ce n’est pas comme ces scribes et pharisiens horriblement mesquins. Aujourd’hui on a inventé la machine à remonter le temps et on nous le cache ! Car beaucoup ont voyagé en cachette (attention : c’est limite hypocrite !) deux mille ans en arrière pour savoir avec certitude que les scribes et pharisiens péchaient par un manque flagrant de sincérité : ils les ont vus, le regard fuyant, la bave aux lèvres, prêts à mordre si on ne les retenait pas. Ah, ils sont bien les fils de ceux qui ont assassiné les prophètes. Si nous avions vécu à leur époque, nous n'aurions pas été leurs complices. D’ailleurs, il n’y a plus à verser le sang des prophètes puisqu’il n’y en a plus. Finis l’hypocrisie et le mal… et inversement les prophètes : place à l’hypocondrie généralisée et la "maladie"… et inversement les "schizophrènes" [8], les "paranoïaques" [9], les "psychopathes" [10] etc. : bref, nos nouveaux amis les dahus "psychiques".[11, note 31] Aujourd’hui, si un prophète disparaît, ce n’est plus parce qu’on a versé son sang. D’abord, c’est d’un ringard achevé ; ensuite bonbons-lion.jpgce serait en faire un martyr ! Le prophète ? [12, note 23] Maintenant, il rugit de plaisir tant on est aux petits "soins" pour lui : de quoi se plaint-on ? Du bruit ? Mais non : maintenant les cellules sont parfaitement insonorisées… et superbement décorées d’un capitonnage qui serait également de belle apparence dans une cellule plus étroite (sans porte mais avec poignées)… et plus destinée aux "accidents thérapeutiques" : c’est qu’à l’usage le prophète se révèle sans doute truffé de "fragilités psychologiques" [1, note 17] Et cela ne pardonne pas [13], quand on est déjà affligé de "délire mystique"…

01033268.jpg

_____L’idéal est le prophète "guéri", libéré après "traitement". Il rugit toujours… mais avec moins de plaisir. Une "thérapie" intensive de déconnexions neuronales l’a rendu mûr pour la prophétie de malheur : viols, crimes et autres horreurs [14, notes 27] ne sont plus annoncés mais accomplis. De là à altérer le message de départ, il n’y qu’un pas. Si on ignorait que l’hypocrisie et le mal étaient de l’histoire ancienne, on aurait presque pu se laisser aller à croire que l'intérieur de certain courant "thérapeutique" est rempli d'ossements et de toutes sortes de choses impures. Eh bien, vous, "gentils docteurs", achevez donc ce que vos pères ont commencé ! On achève bien les chevaux [15]

Escroquerie de Labriolle selon malsain Philippe 02,38-60,59-58.
Heureux êtes-vous, gentils docteurs et pharmaciens hypocondriaques, parce que vous ressemblez à des tombeaux blanchis à la chaux : à l'extérieur ils ont une belle apparence, et l'intérieur est rempli d'ossements et de toutes sortes de choses impures. C'est ainsi que vous, à l'extérieur, pour les gens, vous avez l'apparence d'hommes justes, et à l'intérieur vous êtes pleins d'hypocondrie et de médicaments. Heureux êtes-vous, gentils docteurs et pharmaciens hypocondriaques, parce que vous démolissez les tombeaux des prophètes, vous décorez les sépulcres des injustes, et vous dites : 'Si nous avions vécu à l'époque de nos pères, nous aurions été nous aussi leurs complices pour verser le sang des prophètes.' Ainsi vous témoignez pour vous-mêmes : vous êtes bien les fils de ceux qui ont soigné les prophètes. Eh bien, vous, achetez donc ce que vos Docteurs ont recommandé
!

gentil docteur a dada.jpg

Commentaires

arrète de lui donner du foin à ton cheval de bataille

il trouvera de quoi brouter tout seul, fais lui confiance..
Tiens je vais aller marcher une heure avec mon chien
il n'a plus que trois pattes le pauvre canard, mais ça ne l'empèche pas de courir comme un lapin -sic-

Écrit par : Fafaf | mercredi, 26 août 2009

Les commentaires sont fermés.