Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 30 avril 2010

« Personne ne va vers moi sans passer par le tiers. »

Montage désert.jpg

[*][*][*] [*] [*][*][*]

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 14,1-6. (*)(*)(*)(X)
À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Ne soyez donc pas bouleversés : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. Dans la maison de mon Père, beaucoup peuvent trouver leur demeure ; sinon, est-ce que je vous aurais dit : Je pars vous préparer une place ? Quand je serai allé vous la préparer, je reviendrai vous prendre avec moi ; et là où je suis, vous y serez aussi. Pour aller où je m'en vais, vous savez le chemin. »
Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons même pas où tu vas ; comment pourrions-nous savoir le chemin ? » Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. »

Escroquerie de Labriolle selon malsain Philou -14,1-6° (*)
1291691511.jpgÀ l'heure où Philou [1] passait ce monde à sa paire de ciseaux [2], il disait à ses bisciples [3][4] : « Soyez donc bouleversés [5][6][7] : vous croyez en Dieu, croyez [8][9, APR note 55] aussi en moi ; ce qui ne pose aucune difficulté particulière [10] dans la mesure on vous aura barbouillés [11, notes 75,76] là où il le fallait [12, note 47/2]. Dans la maison [13] de mon père [14], beaucoup peuvent trouver leur demeuré [15, note 66] (si tant est qu’ils le cherchent, ayant pluto [16] cherché à s’en débarrasser [17] !…) ; sinon, 2036053216.jpgest-ce que je vous aurais médit [18] : Je pars leur préparer une immense plage [19] ? Quand je serai allé leur préparer, je n’aurai pas besoin de revenir prendre vos "malades"© avec moi puisque vous trouverez assez de prestataires [20][21][22][23][24] prêts à vous rendre ce serre-vis [25] ; et là où je suis, ils y seront aussi. Pour aller où ils s'en vont, vous savez emprunter le chemin opposé. »
Trop-las
[26, notes 5,6] lui dit : « Baigneur [27], nous savons bien où [28] ils vont ; comment ne pourrions-nous pas savoir le chemin ? Il est indiqué partout [29,im.1] ! » Philou lui répond : « Moi, je suis le Cul-de-sac [30, APR note 56][31], la Cécité [32, note 38] et "l’Avis"©[33][34] ; nonobstant, personne ne va plus vers le Père sans se passer de moi [35, APR note 10][36, APR note 33][37, notes 17][12, note 49][38, APR note 85][39][40]
.

Livre des Actes des Apôtres 13,26-33. (*)
Dans la synagogue d'Antioche de Pisidie, Paul disait : « Fils de la race d'Abraham, et vous qui adorez notre Dieu, frères, c'est à nous tous que ce message de salut a été envoyé. En effet, les habitants de Jérusalem et leurs chefs n'avaient pas su reconnaître Jésus, ni comprendre les paroles des prophètes qu'on lit chaque sabbat ; et pourtant ils ont accompli ces mêmes paroles quand ils l'ont jugé. Sans avoir trouvé en lui aucun motif de condamnation à mort, ils ont réclamé à Pilate son exécution. Et, après avoir réalisé tout ce qui était écrit de lui, ils l'ont descendu de la croix et mis au tombeau. Mais Dieu l'a ressuscité d'entre les morts. Il est apparu pendant plusieurs jours à ceux qui étaient montés avec lui de Galilée à Jérusalem, et qui sont maintenant ses témoins devant le peuple. Et nous, nous vous annonçons cette Bonne Nouvelle : la promesse que Dieu avait faite à nos pères, il l'a entièrement accomplie pour nous, leurs enfants, en ressuscitant Jésus ; c'est ce qui est écrit au psaume deuxième : Tu es mon fils, aujourd'hui je t'ai engendré. »

Livre des Actes Déstabilisants 13,26-33. (*)/(*)Montage sorcieres.jpg
Dans le cinéma [41, note 94] d'Antimioche [11, note 41] de Agnosie [42, note 62], Phil’os [43] disait : « Fils de la race d'Abracadabra [44, note 70/1][45], et vous qui adorez notre Docteur [46], frères chiens de toutes races [47, notes 26 à 31], c'est à nous tous que ce message d’alerte au dahu [48] a été envoyé. En effet, les habitants de Jémalpartou [49] et leurs chefs avaient su reconnaître Philou, et comprendre les paroles des prophétesses [50] qu'elles incantent chaque sabbat de pleine lune [51] ; et partantes [52] elles ont accompli ces mêmes paroles quand elles [53][54] ont jugé son non-"jugé" [41, notes 22 à 27]. Sans avoir trouvé en lui aucun motif [55] de CONDAMNATION à succomber [56,im.4], elles ont réclamé -s’en lavant prématurément les mains [47, note 44]- à leur Pilate [57, note 72] son expulsion [58]. Et, en réalisant tout ce qui n’était pas écrit de lui [59], elles ont descendu la loi [60] et l’ont fait mettre au "tombeau" [61,im.2][62]. Et le Docteur a remercié les morts [63] qui, eux, n’entraient pas. Il a disparu pendant plusieurs semaines à ceux qui étaient descendus [64, note 18 à 22] sans lui de Galllinacée [65] à Jémalpartou, et qui sont maintenant ses témoins [66] devant la meute [67]. Et nous, nous vous annonçons cette mauvaise nouvelle : la promesse que le Docteur avait faite à nos pères [68], il l'a entièrement accomplie pour nous, leurs enfants [69][70][71][72], en suscitant Philou ; c'est ce qui est écrit au gnome [73] deuxième : Tu es mon ficeleur [74], aujourd'hui je t'ai dégénéré [75]. »

_____À l'heure où Ses disciples croient en Dieu, croient aussi en Jésus… et se passent de ces "malades"© en lesquels, par définition, ils ne croient pas -à proportion de ce qu’ils croient (et font croire) en leur "maladie"©-, si beaucoup peuvent trouver leur demeure dans la maison du Père, croient-ils la trouver en étant maintenant d’étranges témoins [76][77] devant le peuple ? Est-ce qu’Il nous aurait dit : Je pars vous préparer une place automagique [11, note 78] dès lors que vous détenez votre "carte du parti" des croyants ? Et eux, ils vous dénoncent la Bonne Nouvelle : la promesse que Dieu avait faite à nos pères, ils l'ont entièrement abolie [77] ; en partant avant la fin du film [78], par exemple… ou en se passant de bouleversantes rediffusions : celles-ci réclamant quelque exécution sans avoir trouvé aucun autre motif de condamnation que de la mystification [79] "médicale"© sur laquelle personne ne sait même où elle va, sachant qu’elle n’est pas le chemin. À l'heure où Ses disciples croient aux affreux monstres gluants [80][81], QUI [82][83] est le monstre [32, APR note 78] ?…

Monstre pas gentil.jpg

Les commentaires sont fermés.