Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 02 mai 2010

Je vous donne un internement loup-veau : c'est de vous "soigner"© les Huns les ogres.

Montage veau.jpg

[*][*][*] [*][*][*]

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 13,31-33.34-35. (*)(*)(X)(*)
Au cours du dernier repas que Jésus prenait avec ses disciples, quand Judas fut sorti, Jésus déclara : « Maintenant le Fils de l'homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui. Si Dieu est glorifié en lui, Dieu en retour lui donnera sa propre gloire ; et il la lui donnera bientôt. Mes petits enfants, je suis encore avec vous, mais pour peu de temps, et vous me chercherez. J'ai dit aux Juifs : Là où je m'en vais, vous ne pouvez pas y aller (*). Je vous le dis maintenant à vous aussi. Je vous donne un commandement nouveau : c'est de vous aimer les uns les autres (*). Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres.
Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c'est l'amour que vous aurez les uns pour les autres. »
(*)

Escroquerie de Labriolle selon malsain Philou -13,31-33.34-35° (*)4image-chat12.jpg
Au cours du dernier repos [1] que Philou [2] faisait prendre aux "malades"© de ses bisciples [3][4], quand Judas fut rentré de la chasse [5] avec tous ses frères [6, APR note 10], Philou déclara à tous ces revenus [7, APR note 54] : « Maintenant le Ficeleur de l'homme [8] est horrifiant [9, note 41], et le Docteur est horrifiant en lui. Si le Docteur est horrifiant en lui, le Docteur en retour lui donnera sa propre poire [10] ; et il la donnera aussi à Pluto [11]. Mes tout-petits enfants [12][13], je suis encore avec vous, mais pour peu de temps, ensuite nous jouerons à cache-cache [14, note 4].

Cache' - LOLA
   
Found at abmp3 search engine

1686167376.jpgJ'ai dit aux Snifs [15] : Là où moi je m'en vais me cacher, vous ne pouvez pas y aller : sinon ce serait pas d’jeu [14, APR note 4]. Je vous le médis [16] maintenant à vous aussi. Je vous donne un internement [17] loup-veau [18][19] : c'est de vous "soigner"© les Huns [20, note 33] les ogres [21]. Comme je vous ai "soignés"©, vous aussi "soignez"©-vous les Huns les ogres. Partis comme vous l’êtes, vous frisez [22] l’accomplissement de plus grandes œuvres que moi [9, APR note 36] depuis que vous discutez de l’opportunité de rabattre le gibier [23][24] jusque dans son terrier [25] !
Ce qui monstrera
[9, APR note 116] à tous les hommes que vous êtes mes bisciples, c'est l'amour extraordinairement vague [26, APR note 67] que vous aurez les uns pour les autres. Au moins compenserez-vous [27] en étant aux petits "soins"© les uns pour les autres. Alors surtout, n’ayez pas peur… [ si, si : vous avez eu peur, pas brai [28] ?…] de vous effrayer les uns les autres [29], comme je vous ai fait peur [30][31] rassurés [32]. »

Livre des Actes des Apôtres 14,21-27. (*)
Dans cette ville, ils annoncèrent la Bonne Nouvelle et firent de nombreux disciples. Puis ils revinrent à Lystres, à Iconium et à Antioche de Pisidie. Ils affermissaient le courage des disciples ; ils les exhortaient à persévérer dans la foi, en disant : « Il nous faut passer par bien des épreuves pour entrer dans le royaume de Dieu. » Ils désignèrent des Anciens pour chacune de leurs Églises et, après avoir prié et jeûné, ils confièrent au Seigneur ces hommes qui avaient mis leur foi en lui. Ils traversèrent la Pisidie et se rendirent en Pamphylie. Après avoir annoncé la Parole aux gens de Pergé, ils descendirent vers Attalia, et prirent le bateau jusqu'à Antioche de Syrie, d'où ils étaient partis ; c'est là qu'ils avaient été remis à la grâce de Dieu pour l'œuvre qu'ils venaient maintenant d'accomplir. À leur arrivée, ayant réuni les membres de l'Église, ils leur racontaient tout ce que Dieu avait fait avec eux, et comment il avait ouvert aux nations païennes la porte de la foi.

Livre des Actes Déstabilisants 14,21-27. (*)/(*)Pampryl.jpg
Dans cette ville, ils annoncèrent la mauvaise nouvelle [33, APR note 67] et firent de nombreux disciples. Puis ils devinrent encore plus sinistres [34], à Enculium [9, note 93] et à Antimioche [20, note 41] de Agnosie [35, note 62]. Ils affermissaient la rage des di1859632441.jpgsciples à prendre leurs jambes à leur cou ; ils excusaient [36] ceux qui persévéraient dans les foies [37], en disant : « Il nous faut passer [38,im.6] nos "malades"© par bien des épreuves [39] pour les faire entrer dans le royaume du Docteur [40]. » Ils désignèrent des En chiens [41] pour chacune de leurs Mosquées [42, APR note 45] et, après avoir crié et vomi [7, notes 86 à 89], ils confièrent au Baigneur [43] ces hommes qui avaient mis leur moi en lui [44]. Ils traversèrent l’Agnosie et se rendirent en Pamprylie®, la parlote leur ayant donné soif. Après l’avoir annoncée aux gens de Hergé [45][46,im.2][47,im.1][48, APR note 28], ils descendirent vers Attila [49, note 10], et prirent la galère [50] de Philix jusqu'à Antimioche de Scierie [51, APR note 37], d'où ils étaient partis ; c'est là qu'ils s’étaient démis quelques côtes sur la glace du Docteur [20, APR note 60] pour l'œuvre qu'ils venaient maintenant d'abolir [33, note 77]. À leur arrivée, ayant réuni les membres de la Mosquée, ils leur racontaient tout ce que le Docteur avait défait [52] avec eux, et comment il avait fermé aux nations [53, APR note 10] pas chiennes la porte [54] de la loi [55].

Livre de l'Apocalypse 21,1-5. (*)
Moi, Jean, j’ai vu un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et il n’y avait plus de mer. Et j'ai vu descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la cité sainte, la Jérusalem nouvelle, toute prête, comme une fiancée parée pour son époux. Et j'ai entendu la voix puissante qui venait du Trône divin ; elle disait : « Voici la demeure de Dieu avec les hommes ; il demeurera avec eux, et ils seront son peuple, Dieu lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort n'existera plus ; et il n'y aura plus de pleurs, de cris, ni de tristesse ; car la première création aura disparu. » Alors celui qui siégeait sur le Trône déclara : « Voici que je fais toutes choses nouvelles. Écris ces paroles : elles sont dignes de foi et véridiques. »

Livre de la Lunesanséclypse 21,1-5. (*)/(*)
Moi, Jeannot Lapin [56], j’ai vu un ciel vaudou [57, APR note 14][58] et des terriers [59] tout frais, car le premier ciel [60] et les premiers atterrants [61] avaient disparu, et il n’y avait plus d’amer [62][63,im.1][64,im.1] : tous "guéris"©[65, notes 27 à 29] ! Et j'ai vu monter de la cave [66], d'auprès du Docteur, la cité repeinte [67], la Jémalpartou [68] nouvelle, toute bête [69, notes 17 à 25][70], comme une fiancée se parant contre son époux [71][72] disparu [73]. Et j'ai entendu la voix puissante qui venait du Drone divinateur [74, notes 34,35][75] ; elle disait : « Voici la demeure du Docteur avec les pauvres petits lapins [76] ; il demeurera avec eux, et ils seront son menu [77] peuple, le Docteur lui-même sera avec eux. Il confisquera [78] toute arme de leurs pieux [79], et l’amour n'existera plus, pas même vaguement [80, APR note 30] ; ainsi il n'y aura plus de pleurs, de cris, ni de tristesse ; car la récréation [81][82] sera apparue. » Alors celui qui siégeait sur le Drone déclara : « Voici que je fais toutes choses préhistoriques [83]. Françoise [84, AV note 16], écris ces parlotes [85] : elles sont dignes d’un don [86] "juridique"©©©. »

Montage code preh.jpg

[*][*]

Les commentaires sont fermés.