Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 13 mai 2010

L’As en sillons du saigneur.

Montage Ascension.jpg

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 24,46-53. (*)/(X)(X)
(Ascension du Seigneur, solennité)

Jésus ressuscité, apparaissant à ses disciples, leur disait : « Il fallait que s'accomplisse ce qui était annoncé par l'Écriture ; les souffrances du Messie, sa résurrection d'entre les morts le troisième jour, et la conversion proclamée en son nom pour le pardon des péchés à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. C'est vous qui en êtes les témoins (*)(*)(*)(*). Et moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. Quant à vous, demeurez dans la ville jusqu'à ce que vous soyez revêtus d'une force venue d'en haut. »
Puis il les emmena jusque vers Béthanie et, levant les mains, il les bénit. Tandis qu'il les bénissait, il se sépara d'eux et fut emporté au ciel. Ils se prosternèrent devant lui, puis ils retournèrent à Jérusalem, remplis de joie. Et ils étaient sans cesse dans le Temple à bénir Dieu.

Livre des Actes des Apôtres 1,1-11. (*)
Mon cher Théophile, dans mon premier livre j'ai parlé de tout ce que Jésus a fait et enseigné depuis le commencement, jusqu'au jour où il fut enlevé au ciel après avoir, dans l'Esprit Saint, donné ses instructions aux Apôtres qu'il avait choisis. C'est à eux qu'il s'était montré vivant après sa Passion : il leur en avait donné bien des preuves, puisque, pendant quarante jours, il leur était apparu, et leur avait parlé du royaume de Dieu. Au cours d'un repas qu'il prenait avec eux, il leur donna l'ordre de ne pas quitter Jérusalem, mais d'y attendre ce que le Père avait promis. Il leur disait : « C'est la promesse que vous avez entendue de ma bouche. Jean a baptisé avec de l'eau ; mais vous, c'est dans l'Esprit Saint que vous serez baptisés d'ici quelques jours. » Réunis autour de lui, les Apôtres lui demandaient : « Seigneur, est-ce maintenant que tu vas rétablir la royauté en Israël ? » Jésus leur répondit : « Il ne vous appartient pas de connaître les délais et les dates que le Père a fixés dans sa liberté souveraine. Mais vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit, qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre. »
Après ces paroles, ils le virent s'élever et disparaître à leurs yeux dans une nuée. Et comme ils fixaient encore le ciel où Jésus s'en allait, voici que deux hommes en vêtements blancs se tenaient devant eux et disaient : « Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? Jésus, qui a été enlevé du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous l'avez vu s'en aller vers le ciel. »

Livre des Actes Déstabilisants 1,1-11. (*)|(*)
(Attention au Baigneur, sot l’âne hanté)Montage 40R.jpg
Mon cher Psychophile [1], dans mes premiers articles j'ai parlé de tout ce que Philou [2] a défait [3] et en saigna [4] depuis le commencement, jusqu'au jour où il fait enlever le ciel [5][6][7] après avoir, dans un esprit de "santé"©, donné ses destructions [8][9] aux À poutres [10, note 44] qu'il avait choisis. C'est à eux qu'il s'était montré vivant de ses insultations [11] : il leur avait donné bien des épreuves de monstres [12][13][14] à affronter, puisque, pendant quarante rugissants, il leur était apparu, et leur avait parlé du royaume du Docteur [15]. Au cours d'un repos [16, note 27] qu'il prenait avec eux, il leur donna l'ordonnance [17] de ne pas quitter Jémalpartou [18], mais d'y attendre ce qu’il avait promis à son commanditaire [19, note 29]. Il leur médisait [20] : « C'est la promesse que vous avez entendue de ma bouche [21]. Jean [22] a rebaptisé [23] avec de la boue [24] ; mais vous, c'est dans un esprit de "santé"©[25] que vous serez rebaptisés [16, note 91] d'ici quelques nuits. » RéuLOYAL.jpgnis autour de lui, les À poutres lui demandaient : « Baigneur [26], est-ce maintenant que tu vas établir la loyauté [27] en Raihël [28] ? » Philou leur répondit : « Qu’est-ce que la loyauté [29, note 10/3] ? Quoi qu’il en soit, n’étant pas "médecins"©[30, note 9] il ne vous appartient pas de connaître les délais et les dates que le père [31][32] a fixés dans sa liberté souveraine. Mais vous allez recevoir une force, celle dont vous avez besoin [4, APR note 45], qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins [33] à Jémalpartou, dans toute la Santé-en-Purée [34, note 43] et la Safarie [34, notes 54,55], et jusqu'aux mythes [35] extrêmes des atterrés [36][37]. »
Après ces parlotes
[38], ils le virent s'abaisser [39, APR note 5] et disparaître à leurs yeux dans une nuée noire [40, note 52]. Et comme ils fixaient encore le gouffre [41] où Philou s'en allait, voici que deux hommes en vêtements noirs [42] se tenaient devant eux et disaient : « Gallinacéens [43, APR note 52][44], pourquoi restez-vous là à regarder vers le trou [45,im.2] ? Philou, qui a été fermer ce qui est au milieu de vous [46], reviendra de la même manière que vous l'avez vu s'en aller vers le fiel [47]… pourvu qu’il n’y ait pas de dérangement [48][49] à déplorer. »

Montage 2CM.jpg
[*][*][*]

Lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens 1,17-23. (*)
Frères, que le Dieu de notre Seigneur Jésus Christ, le Père dans sa gloire, vous donne un esprit de sagesse pour le découvrir et le connaître vraiment. Qu'il ouvre votre cœur à sa lumière, pour vous faire comprendre l'espérance que donne son appel, la gloire sans prix de l'héritage que vous partagez avec les fidèles, et la puissance infinie qu'il déploie pour nous, les croyants. C'est la force même, le pouvoir, la vigueur, qu'il a mis en œuvre dans le Christ quand il l'a ressuscité d'entre les morts et qu'il l'a fait asseoir à sa droite dans les cieux. Il l'a établi au-dessus de toutes les puissances et de tous les êtres qui nous dominent, quel que soit leur nom, aussi bien dans le monde présent que dans le monde à venir. Il lui a tout soumis et, le plaçant plus haut que tout, il a fait de lui la tête de l'Église qui est son corps, et l'Église est l'accomplissement total du Christ, lui que Dieu comble totalement de sa plénitude.

Lettre de Phil’os à poutre malsain aux Daltoniens de la santé 1,17-23. (*)9782081223189.jpg
Frères chiens, que le Dieu de notre Seigneur Jésus Christ, le Père dans sa gloire, ne vous donne surtout pas un esprit de sagesse pour découvrir et connaître vraiment le Docteur de notre Baigneur Philou en crise, les deux faisant la paire dans leur poire [50]. Que ce dernier soit ainsi tranquille pour percer [51] votre cœur [46] à ses pleins phares [52][53][54, APR note 11], pour vous aiguiser l'espérance que donne son appel aux "soins"© sans vous la faire comprendre [55, APR note 3/3][56], la gloire sans prix de l'héritage des "malades"© que vous ne partagez qu’entre fidèles bien-portants [57], et la "puissance"© infinie [58, note 12][19, APR note 88] qu'il déploie pour nous, les psychocroyants [1][59][60][61][62]. C'est la farce [63] même, le pouvoir [64], la chaleur [65], qu'il a mis en œuvre [66] dans la crise quand il l'a suscitée entre les âmes mortes [67] et qu'il l'a faite asseoir sur sa "science"©[30, notes 23,24] à sa droite au-dessus des essieux [68] : à la place du mort [69, notes 27 à 29]. Il a manifestement été établi au-dessus de 20204.jpgtoutes les puissances et de tous les êtres qui nous dominent, quel que soit leur nom [70, APR note 9][58, APR note 33][71, notes 17], aussi bien dans le monde présent que dans le monde passé [72, notes 50 à 53][73, APR note 76]. Il lui a tout soumis et, le plaçant plus bas que tout [74], il a fait de lui les pieds [75] de la Mosquée [76, notes 28,29] qui est son corps, et sa Mosquée est l'abolissement total du Christ [77, note 13], lui que le Docteur comble cependant de sa mansuétude en gardant un peu de son vocabulaire [78][79, APR note 47][80, note 91] : effet de balancier religieux [81, APR note 91][82] ?

cheval-a-bascule-Caramel.gif

Les commentaires sont fermés.