Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 23 mai 2010

Paon te coûte.

Montage paon.jpg

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 20,19-23. [(X)(X)]/(*)(*)(*)(*)
(Pentecôte, solennité)
C
'était après la mort de Jésus, le soir du premier jour de la semaine. Les disciples avaient verrouillé les portes du lieu où ils étaient, car ils avaient peur des Juifs. Jésus vint, et il était là au milieu d'eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous
(*) ! De même que le Père m'a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il répandit sur eux son souffle et il leur dit : « Recevez l'Esprit Saint. Tout homme à qui vous remettrez ses péchés, ils lui seront remis ; tout homme à qui vous maintiendrez ses péchés, ils lui seront maintenus. »

Escroquerie de Labriolle selon malsain Philou -20,19-23° (*)
(Pontdegouffre, sot l’âne hanté)
podcast
C'était après l’amour extraordinairement vague [1, APR note 30] de Philou [2], le soir sans fin [3, APR note 37] du premier jour (et par 77000585.jpgconséquent, du dernier [4?]) de la semaine. Les bisciples [5] avaient verrouillé les portes du terrier [6] où ils tremblaient [7][8], car ils avaient peur des Snifs [9], des dahus [10], des affreux monstres gluants [11] et finalement, de tout être vivant dépourvu de grandes oreilles [12], contre lequel seul le Docteur a de l’autorité [13, notes 7 à 11]. Philou vint, et il était là au milieu d'eux. Il leur dit : « Lapins soient avec vous [14][15] ! » Après cette parlote [16], il leur montra ses nains [17, note 90] et son pâté [18][19, note 24]. Les bisciples furent remplis de foies [20] en voyant le Baigneur [21]. Ayant comme un petit creux [22], Philou leur dit de nouveau : « Lapins soient avec vous ! De même que le commanditaire [23, note 10] m'a dévoyé [24, note 29], moi aussi, je vous dévoie. » Ayant ainsi parlé, il épandit sur eux le souffle de son engrais [25, note 19] et il leur médit [26] : « Recevez l'Esprit Saint… à la chevrotine [27, notes 38,39][28,im.4]. Tout homme à qui vous remettrez sa "maladie"©[29, AV note 26], elle lui sera remise ; tout homme à qui vous maintiendrez sa "maladie"©, elle lui sera maintenue. Dans ce dernier cas, en dépit de la légère imperfection [30] de votre boîte automatique [31], la paix sera avec vous. »

Psaume 104,1.24.29-30.31.34.
Bénis le Seigneur, ô mon âme ; Seigneur mon Dieu, tu es si grand !
Revêtu de magnificence,
quelle profusion dans tes œuvres, Seigneur !
Tout cela, ta sagesse l'a fait ; la terre s'emplit de tes biens.

Tu caches ton visage : ils s'épouvantent ; tu reprends leur souffle, ils expirent et retournent à leur poussière.
Tu envoies ton souffle : ils sont créés ; tu renouvelles la face de la terre.
Gloire au Seigneur à tout jamais ! Que Dieu se réjouisse en ses œuvres !
Que mon poème lui soit agréable ; moi, je me réjouis dans le Seigneur.

Psaume 104,1.24.29-30.31.34. (légèrement gnomisé…)(*)
Bénis le Seigneur, ô mon âme ; Seigneur mon Dieu, tu es si grand !
Revêtu de magnificence,
quelle profusion dans tes œuvres, Seigneur !
Tout cela, ta sagesse l'a fait ; la terre s'emplit de tes biens.

Tu
montres ton visage
[32] : ils s'épouvantent ; tu reprends leur souffle, ils expirent et retournent à leur poussière.
Tu envoies ton souffle : ils sont créés ; tu renouvelles la face de la terre.
Gloire au Seigneur à tout jamais ! Que Dieu se réjouisse en ses œuvres !
Que mon poème lui soit agréable ; moi, je me réjouis dans le Seigneur.

Gnome 104,1.24.29-30.31.34. (*)
2121972612.jpgBénis le Baigneur, ô mon âne [33] ; Baigneur mon Docteur, je suis si petit [34] !
podcast
Revêtu de ta magnifique
"science"©[1, AV note 41][35][36][19], quelle profusion [37, note 49] dans tes œuvres [38], 1070-1.jpgBaigneur !
Tout cela, ta singesse
[39] l'a défait [40] ; la terre s'emplit de tes chiens [41][42], par dessus [43] comme par dessous [44,im.4,6], mais toujours par derrière [45, notes 50,61].

Tu caches le visage de ton
"malade"
© derrière un masque de farces [46] et attrapes : ils s'épouvantent [47][48] ; cela leur coupe le souffle de la communication [49], ils expirent (sans expier [50][51]) et retournent à leur poussière [52].
Tu dévoies ton souffleur
[53][54] bien que tu saches ton texte (qui, d’ailleurs, n’est PAS le tien [55][56][57]…): ils sont créés ; tu renouvelles étrangement [45, note 47] la face de l’atterrant [58].
Poire
[59] au Baigneur à tout jamais ! Que le Docteur se défausse de ses œuvres !
Que mon poème lui soit désagréable à la mesure du désagrément
[60] agréé [61][61bis] ; moi, je me réjouis hors du Baigneur.

Livre des Actes des Apôtres 2,1-11. (*)/(*)
Quand arriva la Pentecôte (le cinquantième jour après Pâques), ils se trouvaient réunis tous ensemble. Soudain il vint du ciel un bruit pareil à celui d'un violent coup de vent : toute la maison où ils se tenaient en fut remplie. Ils virent apparaître comme une sorte de feu qui se partageait en langues et qui se posa sur chacun d'eux. Alors ils furent tous remplis de l'Esprit Saint : ils se mirent à parler en d'autres langues, et chacun s'exprimait selon le don de l'Esprit. Or, il y avait, séjournant à Jérusalem, des Juifs fervents, issus de toutes les nations qui sont sous le ciel. Lorsque les gens entendirent le bruit, ils se rassemblèrent en foule. Ils étaient dans la stupéfaction parce que chacun d'eux les entendait parler sa propre langue. Déconcertés, émerveillés, ils disaient : « Ces hommes qui parlent ne sont-ils pas tous des Galiléens ? Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans sa langue maternelle ? Parthes, Mèdes et Élamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée et de la Cappadoce, des bords de la mer Noire, de la province d'Asie, de la Phrygie, de la Pamphylie, de l'Égypte et de la Libye proche de Cyrène, Romains résidant ici, Juifs de naissance et convertis, Crétois et Arabes, tous nous les entendons proclamer dans nos langues les merveilles de Dieu. »

_____Et encore n’avons-nous là qu’un échantillon des habitants plus ou moins proches du pourtour méditerranéen qui, bien que séjournant à Jérusalem, sont de cultures et de langues variées : gageons que transposée à notre époque -avec les moyens de communications et de transports qui sont les siens-, une telle scène eût pu trouver réunis des Chinois, des Slaves, Américains, Australiens ou autres Anglo-saxons. Chacun de ceux-là –voire originaire de quelque lointaine peuplade au dialecte confidentiel- ne les aurait pas moins entendus parler sa propre langue : tous, sans exception, les entendant proclamer dans leurs langues les merveilles de Dieu. Tous… à cette époque.
_____À la nôtre se présente malheureusement une difficulté particulière [62] : celle-ci ne devant rien à la mondialisation, générant des langues plus nombreuses ou des alphabets plus exotiques. L'action de l'Esprit Saint fait fi de tels obstacles et personne n'est capable de se rendre incompréhensible à Lui. Car si les dons de la grâce sont variés, c'est toujours le même Esprit. Mais qui dit dons et grâce n’oblige en rien à les recevoir [63, note 88], indépendamment de sa langue maternelle : notamment quand se manifestent des activités si variées que certaines fonctions semblent dysfonctionner depuis qu’elles vont se désaltérer ailleurs que par l'unique Esprit.

Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 12,3-7.12-13. (*)/(*)
C'est pourquoi je vous le rappelle : Si l'on parle sous l'action de l'Esprit de Dieu, personne ne dit : « Jésus est un maudit » ; et personne n'est capable de dire : « Jésus est le Seigneur » sans l'action de l'Esprit Saint. Les dons de la grâce sont variés, mais c'est toujours le même Esprit. Les fonctions dans l'Église sont variées, mais c'est toujours le même Seigneur. Les activités sont variées, mais c'est toujours le même Dieu qui agit en tous. Chacun reçoit le don de manifester l'Esprit en vue du bien de tous. Prenons une comparaison : notre corps forme un tout, il a pourtant plusieurs membres ; et tous les membres, malgré leur nombre, ne forment qu'un seul corps. Il en est ainsi pour le Christ. Tous, Juifs ou païens, esclaves ou hommes libres, nous avons été baptisés dans l'unique Esprit pour former un seul corps. Tous nous avons été désaltérés par l'unique Esprit.

_____En revanche, sans l'action de l'Esprit de Dieu, on ne jurerait pas spontanément que personne ne puisse dire : « Jésus (et Ses disciples à travers Lui) est un maudit [64] » ! Et quelqu’un est-il capable de dire : « Philou est le Baigneur » sans l'action de l'Esprit Saint ? Mais c'est toujours la même langue qui résiste encore et toujours [65] à l'Esprit polyglotte ! Si encore elle n’était parlée que d’une infime poignée d’indigènes aux mœurs préhistoriques [66] et vivant plus ou moins en autarcie, la difficulté particulière serait mineure : ne nuisant que marginalement au seul corps formant un tout. Il n’en est pas ainsi pour cette langue : alors qu’elle se trempe dans l'unique Esprit avec le même "bonheur" [67] que les plumes du canard sur l’eau [68, APR note 29]
podcast, elle
se partage en foule sans que cela ne déconcerte beaucoup ces hommes qui la parlent. S’il est vrai qu’elle cache volontiers son visage sous des attraits qui ne sont pas sans rappeler [39] l'action de l'Esprit de Dieu [69][70, note 91], ses fruits [71] sont peu variés, ne laissant plus apparaître que païens et esclaves. De tous les autres, Juifs et hommes libres, on reste sans nouvelles : seraient-ils donc déjà expirés et retournés à leur poussière ? Il semble qu’en vue du "bien"©[72] de tous, l’action de la psylangue [73, APR note 12] aie plus de dispositions à former plusieurs membres [74][75][76] qu’un tout. Pourtant, ses cris [77][78] sont variés : mais étant peu articulés [79, notes 18 à 25], c'est toujours le même Docteur qui agit en tous. Comment se fait-il que ces hommes  à qui il parle ne l’entendent pas [79] dans leur langue maternelle ?
podcast


NB : Attention, si l'Esprit de Dieu n'est pas capable de traduire la psylangue, les fonctions du module de traduction automatique (en haut de la colonne gauche) ne le permettront pas davantage !…

livres-le-dictionnaire-des-langues-imaginaires-132.jpg

Les commentaires sont fermés.