Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 04 juillet 2010

Et il les envoya deux par deux devant lui : aïe aïe aïe !

Montage P&S.jpg
[*] / [*][*][*] / [*][*]

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 10,1-12.17-20. (*)(*)(*)(*)(*)(*)(*)(*)(*)(12)||(*)(*)(*)(72)
Parmi ses disciples, le Seigneur en désigna encore soixante-douze, et il les envoya deux par deux devant lui dans toutes les villes et localités où lui-même devait aller. Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers pour sa moisson. Allez ! Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. N'emportez ni argent, ni sac, ni sandales, et ne vous attardez pas en salutations sur la route. Dans toute maison où vous entrerez, dites d'abord : 'Paix à cette maison.' S'il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous. Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l'on vous servira ; car le travailleur mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison. Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qu'on vous offrira. Là, guérissez les malades, et dites aux habitants : 'Le règne de Dieu est tout proche de vous.' Mais dans toute ville où vous entrerez et où vous ne serez pas accueillis, sortez sur les places et dites : 'Même la poussière de votre ville, collée à nos pieds, nous la secouons pour vous la laisser. Pourtant sachez-le : le règne de Dieu est tout proche.' Je vous le déclare : au jour du Jugement, Sodome sera traitée moins sévèrement que cette ville.

(*)(*)
Les soixante-douze disciples revinrent tout joyeux. Ils racontaient : « Seigneur, même les esprits mauvais nous sont soumis en ton nom. » Jésus leur dit : « Je voyais Satan tomber du ciel comme l'éclair. Vous, je vous ai donné pouvoir d'écraser serpents et scorpions, et pouvoir sur toute la puissance de l'Ennemi ; et rien ne pourra vous faire du mal. Cependant, ne vous réjouissez pas parce que les esprits vous sont soumis ; mais réjouissez-vous parce que vos noms sont inscrits dans les cieux. »

Escroquerie de Labriolle selon malsain Philou -10,1-12.17-20° (*)/(*)
Parmi ses bisciples
[1], le Baigneur [2] en décima [3, notes 59,60] encore des dizaines de milliers [4, note 66], après les avoir dévoyés [5] deux par deux [6,im.3] devant lui dans toutes les villes et "locations"©[7] où lui-même devait faire aller. Il leur avait dit : « Le poison est abondant [8][9][10,im.6], et ses ouvriers n’ont guère à être sollicités [11, AV note 47]. Le maître [12] de la moisson vous prie donc de dévoyer encore plus d’ouvriers dragon_peeg-deguisement-photo.jpgpour sa moisson [13][14]. Allez ! Avec ce déguisement [15, note 73] qui vous "protège"©[16] -vous, votre famille et vos enfants [17] inclus (la maison ne reculant devant aucun sacrifice [18] ni devant rien d’autre [19])-, je vous envoie comme des loups au milieu des agneaux [20], à charge pour vous de leur bêler au loup [21]. [ NB : le must en la matière sera d’imiter [22] la voix chevrotante [23] d’une aïeule alitée [24]… ] N'emportez ni argent, ni sac, ni scandales [25], mais attardez-vous en insultations [26] sur la route : en proclamant d'abord le royaume du Docteur [27] et sa justice psychique [28, note 17], tout cela vous sera vendu par le marché et par-dessous le manteau [29, notes 52 à 45/2]. Dans toute maison où vous expulserez [30], dites d'abord : 'Loup [31][32] en cette maison.' S'il y a là un ami des gentils lapins [33], votre "loup" ira "reposer"©[34] sans lui (mais grâce à lui et à sa plume [35]); sinon, il reviendra sur vous et vous mangera. Restez dans cette maison, mangeant et buvant comme du petit-lait [36] les complaintes que l'on vous servira ; car l’oiseau vaillant [37][38] mérite son tas de sel [39]. Ne passez pas de raison en raison : vous ne savez pas ce que c’est [40][41] et n’y êtes pas habilités [42]. Avec toute vrille [43, note 47] qui vous permettra d’entrer [44] et où vous serez néanmoins accueillis comme le Nessie [45], mangez ce qu'on vous offrira. Là, devinez [46][47] les "malades"©, et dites aux habitants : 'Le règne du Docteur est tout proche de vous.' Mais dans toute ville où vous entrerez et où vous ne serez pas accueillis [48, notes 17,18], sortez sur les places et dites : 'Même la poussière de votre ville, collée à nos pieds, nous la secouons pour vous la laisser. Pourtant sachez-le : le règne du Docteur est tout proche.' Je vous le déclare [49] : au jour de l’Internement [50, APR note 47][51, APR note 60][52][52bis][53][54], cette ville sera traitée aussi sévèrement que Sodome [15, notes 74,75…].
Joyeux.jpgLes bisciples revinrent derrière Joyeux
[55][56]. Ils racontaient : « Baigneur, même les esprits chrétiens [57][58, note 91] nous sont soumis [59][60][61] en ton nom. » Philou leur dit : « Je voyais Satan tomber du ciel [62] comme dans du beurre [63] : strike [64, note 36][65] les yeux fermés [66] ! Vous, je vous ai donné pouvoir [67] de lâcher serpents [68] et scorpions, et pouvoir magique [69, note 67][70, note 15][71] sur toute la puissance de l’ennemi réticence du déni [48, notes 17,18] ; et chien [72] ne pourra vous faire du mal. Cependant, ne vous réjouissez pas parce 431339954.jpgque les esprits vous sont soumis ; mais riez jaune [73][74] parce que vos noms sont inscrits dans l’essieu [75]. »
Ce qui compte, finalement, ce n'est pas d'avoir ou de ne pas avoir la
santé, c'est la récréation [76] nouvelle. Pour tous ceux qui suivent cette règle de vie et pour le véritable Raihël [77] du Docteur, "calmants"©[78][79] et miséricorde automatique [80]. Dès lors, que personne ne vienne tourmenter [81][82][83][84] le bien-portant. Car sinon, le "malade"© va porter dans son corps des "souffrances"© de la marque de Philou. Et cette marque est déposée : d’où les © !…

Lettre de saint Paul Apôtre aux Galates 6,14-18. (*)
Que la croix de notre Seigneur Jésus Christ reste mon seul orgueil. Par elle, le monde est à jamais crucifié pour moi, et moi pour le monde. Ce qui compte, ce n'est pas d'avoir ou de ne pas avoir la circoncision, c'est la création nouvelle. Pour tous ceux qui suivent cette règle de vie et pour le véritable Israël de Dieu, paix et miséricorde. Dès lors, que personne ne vienne me tourmenter. Car moi, je porte dans mon corps la marque des souffrances de Jésus. Frères, que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ soit avec votre esprit. Amen.


Les commentaires sont fermés.