Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 09 août 2010

Tu peux préparer la lumière noire.

Montage Mitchell.jpg
[*][*]/[*][*][*][*]

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 25,1-13. (*)(*)(*)
Jésus parlait à ses disciples de sa venue ; il disait cette parabole : « Le royaume des cieux sera comparable
(*) à des jeunes filles invitées à des noces, qui prirent leur lampe et s'en allèrent à la rencontre de l'époux.
Cinq d'entre elles étaient insensées, et cinq étaient prévoyantes : les insensées avaient pris leur lampe sans emporter d'huile, tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leur lampe, de l'huile en réserve. Comme l'époux tardait, elles s'assoupirent toutes et s'endormirent. Au milieu de la nuit, un cri se fit entendre : 'Voici l'époux ! Sortez à sa rencontre.' Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et préparèrent leur lampe. Les insensées demandèrent aux prévoyantes : 'Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent.' Les prévoyantes leur répondirent : 'Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous ; allez plutôt vous en procurer chez les marchands.' Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva. Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces et l'on ferma la porte. Plus tard, les autres jeunes filles arrivent à leur tour et disent : 'Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !' Il leur répondit : 'Amen, je vous le dis : je ne vous connais pas.' Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l'heure.

Escroquerie de Labriolle selon malsain Philou -25,1-13° (*)DaisyYellowDonild.jpg
Philou [1] parlait à ses bisciples [2] de son menu [3, note 77] ; il médisait [ 4] cette faribole [5, note 12] : « Le royaume d’essieux [6] sera repérable à des jaunes [7] filles invitées à des noces, qui prirent leurs jambes à leur cou après être allées se parer [8][9] contre les poux [10,im.2, note 20][11,im.6, note 42][12, notes 39,40][13, note 79] de l'époux. Cinq d'entre elles étaient insensées, et cinq étaient prévoyantes : les insensées avaient pris leur lampe en emportant de l'huile "mythomaniaque"©[14, note 29], tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leur lampe, beaucoup d'huile [15,im.6, note 72] en réserve : pas moins de treize [13, notes 20] bidons [14,im.1/D] ! Comme l'époux tardait à être expulsé [15], elles s'assoupirent toutes et s'endormirent. Au milieu d’une nuit d’épouvante [16, notes 5,6], un cri se fit entendre : '
podcast...Voici l'époux ! Sortez-le pour ne plus risquer de le rencontrer.'
Alors toutes ces jaunes filles se réveillèrent en sursaut et préparèrent leur lampe. Les prévoyantes demandèrent [17, notes 52 à 54][18] aux insensées : 'Donnez-nous de votre huile, car nos lampes produisent une telle fumée [19, note 52] qu’elles s'éteignent [20].
podcast'
Les insensées leur répondirent : 'Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous ; allez plutôt [21] vous en procurer chez les marchands [17, note 9][22,im.6,7,8].' Pendant qu'elles allaient en achever [23,im.2], l'époux fut arrêté [24]. Celles qui étaient prêtes n’entrèrent pas avec lui dans le bal des n’os [25][26]
[27] et l'on ferma la porte. Plus tard, l’époux mécontent de ce tour [28, notes 44 à 48] alla dire : 'Baigneur [29], Baigneur, ouvre-moi !'

  Enrico Macias - Ouvre moi la porte .mp3  
   
Found at bee mp3 search engine

Il leur répondit : 'Ach so, je te le médis [30, note 40] : je ne te connais pas de la veille : néanmoins, tes "troubles"© rendent malheureusement "impossible mon consentement"©[31, note 21].' Veillez donc sur l’époux [28, notes 38, 39], car il ne sait ni le jour ni l'heure. Ensuite, veillez à ne pas laisser traîner le Livre d’Osée n’importe où.

DaisyYellowDonald reading.jpg

Livre d'Osée 2,16-17.21-22. (*)/(*)(*)(*)
Parole du Seigneur. Mon épouse infidèle, je vais la séduire, je vais l'entraîner jusqu'au désert, et je lui parlerai cœur à cœur.
Et là, je lui rendrai ses vignobles, et je ferai de la Vallée-du-Malheur la porte de l'espérance. Là, elle me répondra comme au temps de sa jeunesse, au jour où elle est sortie du pays d'Égypte.
Tu seras ma fiancée, et ce sera pour toujours. Tu seras ma fiancée, et je t'apporterai la justice et le droit, l'amour et la tendresse ;
tu seras ma fiancée, et je t'apporterai la fidélité, et tu connaîtras le Seigneur.

Sous l’ivresse osée 2,16-17.21-22. (*)(*)(*)(*)
1884717932.jpgParlote
[32] du Baigneur : quelqu’un a encore laissé traîner le Livre d’Osée n’importe où ! Puisque c’est ainsi, il y aura un puni [33]. Ton épouse qui s’attèle [34][35], je vais la séduire [36][37], je vais la traîner jusqu'au désert, et je lui fermerai le cœur [38]. Et là, je la rendrai ignoble, et je ferai de l’Abîme[39]-de-la-"Maladie"©-chez-l’autre la porte ouverte à l’espérance… des "soins"©. Là, elle me répondra comme au temps de sa jaunisse [40], au jour où elle est entrée dans le pays d'Inique [41, note 53].
Tu seras mon empêtrée
[42,im.3][43][44,im.2][45], et ce sera pour nounours [46]. Tu seras mon empêtrée, et tu m'apporteras un dictionnaire [30, note 19] afin que nous nous amusions tous deux à prononcer à peu près correctement tous ces mots rigolos [47, APR note 67][48, APR note 74] que sont la justice et le droit, l’amour et la tendresse ; tu seras mon empêtrée, et je t'apporterai ma jolie bouée [49], et tu connaîtras le Sauveteur [50]. On fait comme on a dit ?


[*]

On défait [51] comme on a médit,
il reste encore quinze jours
[52]
Le temps d'lui trouver un p'tit nid
[53].
Pour notre grand amour
J'ai pas grand' chose à dire
[54],
tant d'conseils on m’a donnés
[55][56]
qui évitent de réfléchir,
les armes
[57], on a déjà donné.

Tu peux préparer la lumière noire
[58,im.2]
Ses nuits blanches et même son mouchoir
[59]
Il est pire que moi tu l'sais chien
[60]
Et j'suis déjà pas un saint.

J'l'avais bien promis
mes plus belles années
Elles sont loin derrière moi
mais le passé c'est le passé
L'important aujourd'hui
bien sûr c'est mon bonheur
Mais je l'voyais mal parti
avec cette "maladie"
© de malheur.
Heureus’ment qu’ont pris parti
Mes oiseaux du bonheur
[61].

Tu peux préparer la lumière noire
Ses nuits blanches et même son mouchoir
Il est pire que moi tu l'sais chien
Et j'suis déjà pas un saint.

On défait comme on a médit
entre nous, c'est net.
C’est pas comme lui

Qu’est braiment
[62] pas net.
Tu s'ras l'ami d'mes amis
[63, note 59],
j'essaierai de faire avec
Et si j'tiens pas la route
[64, note 3],
je sais où vous trouver
La nuit où l'insomnie
f'ra qu'j'ai envie d'vous parler.

Tu peux préparer la lumière noire
Ses nuits blanches et même son mouchoir
Il est pire que moi tu l'sais chien
Et j'suis déjà pas un saint.
EddyMitchell_caricature.jpg

Les commentaires sont fermés.