Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 10 août 2010

Celui qui détache en ce monde, sa vie est très nette.

Monsieur Propre.jpg

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 12,24-26. (*)/(*)(*)
Quelques jours avant la Pâque, Jésus disait à ses disciples : «  Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s'il meurt, il donne beaucoup de fruit.
Celui qui aime sa vie la perd ; celui qui s'en détache en ce monde la garde pour la vie éternelle.
Si quelqu'un veut me servir, qu'il me suive ; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, mon Père l'honorera. »

Escroquerie de Labriolle selon malsain Philou -12,24-26° (*)
1501646329.jpgQuelques jours avant la Pâthe
[1, note 9], Philou [2] médisait [3] à ses bisciples [4] : «  Ach so, ach so, je vous le médis [5, note 30] : si le grain de l’atterrant [6] tombé par l’atterré [7][8] ne meurt pas [9, notes 27 à 29], il reste seul ; car l’éviter, refuser tout contact ou toute forme de contact avec lui [10, note 32] est encore la meilleure façon de s’en "protéger"©[10, note 20, §8][11] : l’inclure dans des relations ou des arrangements sociaux restant malheureusement toujours aussi "périlleux"©[10, note 35]. S'il mourait, il donnerait beaucoup moins de fruit : celui-là ne servant alors qu’au prestataire ultime.[12][13, notes 41,42] ; mais s'il ne meurt pas, il donne beaucoup de fruit [14 ?] : à moi-même, à mes commanditaires [15] et autres rabatteurs [16][5, note 55], à chaque amateur de la bien-portance comme à tout "professionnel"©[17][18, note 20][19] issu des branches [20][21] (parfois de lunettes [22,im.3]) les plus diverses -"médicale"©[23], "sociale"©[24], "juridique"©©©[5, note 56][25][26][27], etc.-, chacun se reconnaissant implicitement dans un langage commun [28][5, note 63] à tous ces partenaires particuliers [29, note 33].

  Partenaire particulier - Partenaire particulier .mp3  
   
Found at bee mp3 search engine

[ NB : à propos de langage, attention à ce faux-ami [30] qu’est le "parteBrosse mortelle.jpgnaire particulier" : ce vocable désignant ici (par contraction linguistique) le prestataire public se chargeant de faire partir l’expulsaire [31] particulier… quitte [32] à s’en détacher du monde de la loi [33][34] en s’attachant, par exemple, à celui de la magie [13, notes 44 à 48] ; celui-là lui permettant avantageusement de transformer un propriétaire particulier en "locataire"©[35] (également particulier (!)… mais cette fois, dans le sens de l’atomisation [36][37, APR note 18] des particules). ]
Celui qui aime sa vie va perdre celle de l’autre
[38, APR note 4][39] ; s'en détacher par évitement total [10, APR note 42] en ce monde, c’est en méfait [40] garder sa vie [41] pour"l’avis"©[42][43, notes 36][44] éternel. Si quelqu'un veut me servir de brosse à reluire, qu'il me suive [45,im.3][46,im.1][47,im.4][48] ; et là où j’essuie [49,im.3], là aussi sera mon serviteur [50, note 11]. Si quelqu'un me sert [51], mon père [52] honore le rat [13, notes 19,20]. »

Rat.jpg

Deuxième lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 9,6-10. (*)/(*)(*)
Rappelez-vous le proverbe :
À semer trop peu, on récolte trop peu ; à semer largement, on récolte largement. Chacun doit donner comme il a décidé dans son cœur, sans regret et sans contrainte ; car Dieu aime celui qui donne joyeusement. Et Dieu est assez puissant pour vous donner toute grâce en surabondance, afin que vous ayez en toute chose et toujours tout ce qu'il vous faut, et que vous ayez encore du superflu pour faire toute sorte de bien. L'Écriture dit en effet : L'homme qui donne aux pauvres à pleines mains demeure juste pour toujours. Dieu, qui fournit la semence au semeur et le pain pour la nourriture, vous fournira la graine ; il la multipliera, il donnera toujours plus de fruit à ce que vous accomplirez dans la justice.

Deuxième lettre de Phil’os à poutre malsain aux Coquins Chiens 9,6-10. (*)/(*)
Rappelez-vous les pros verbeux
[17][53][54, notes 40 à 44] : À semer [55, APR note 4] trop peu, on 147306223.jpgrévolte [56, APR note 13] trop peu ; à semer largement [57], on révolte largement [58, note 49]. Chaque "malade"© doit donner de son ex-personne [59][60] comme il a été décidé dans le cœur [61] du bien-portant (soutenu par le chœur des sirènes [62]), sans regret de la part de celui-ci et sous contrainte [63][64][65] sur celui-"las"©[66] ; car le Docteur aime [67] celui qui donne noyeusement [50, note 11][68, notes 36][69] son frère. Et le Docteur est assez puissant [70] pour vous donner toute glace en surabondance [71][72][73,im.3][74,im.7][75, notes 75 à 79,im.5,6][76,im.4], afin que vous ayez sur toute chose [77, notes 39/2, 67] et nounours [78] toutou [79] qu'il vous faut, et que vous ayez encore de la superglu [80, note 23] pour faire toutes sortes de chiens [81][82, notes 26 à 31]. L'Imposture [83] dit en méfait [40]: L'homme qui donne plein de nains [84][29,im.3][85] aux pauvres petits lapins [86] demeure psychiquement juste [87] pour toujours [88][89]. Le Docteur, qui fourbit la semence au semeur et le nain pour la pourriture [90], vous fournira la graine ; il la multipliera [1][91], il donnera toujours plus de fruit [14 !] à ce que vous abolirez [92] de la justice [5, notes 47,48].

Montage poub+mrpropre.jpg

Les commentaires sont fermés.