Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 11 octobre 2010

Mais en fait de signe, il ne vous sera donné que celui d’un jaune As.

Montage As des As 2.jpg

(*)-[*][*][*][*][*]-[*]

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 11,29-32. [*][*]|(*)(*)(*)/(*)(*)(*)(*)
Comme la foule s'amassait, Jésus se mit à dire : « Cette génération est une génération mauvaise : elle demande un signe, mais en fait de signe, il ne lui sera donné que celui de Jonas.
 Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ; il en sera de même avec le Fils de l'homme pour cette génération. Lors du Jugement, la reine de Saba (*) se dressera en même temps que les hommes de cette génération, et elle les condamnera. En effet, elle est venue de l'extrémité du monde pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon. Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas. »

Seraient-ils donc noyés dans la foule qui s’amassait, tous ces justes qui n’ont pas besoin de conversion [1, note 15] ?  Mais en fait, pourquoi s’amasseraient-ils s’ils n’en ont pas besoin ? Au besoin, ne substituent-ils pas d’ailleurs la demande [2] : celle d’un signe ? Préférence est accordée à celui qui vient du ciel [3]. Mais à la génération de Jésus, Jean n’avait pas encore rédigé l’Apocalypse : pourtant, ne semblait-on pas savoir que le Dragon avait combattu avec l'aide des siens, mais qu’ils furent les moins forts et perdirent leur place dans le ciel [4, APR note 9] ? En effet, expulser un démon [3, AV note 45] n’a sans doute alors plus pour eux qu’un sens symbolique (voire psychologique [5, AV note 4/2] pour aller à l’extrémité d’écouter la singesse de Salopar [6][7][8][9]…), pas vraiment venant du ciel.
______Cette génération est une génération mauvaise :
non qu’elle fût massivement peuplée tournevis.jpgde bandits sans foi ni loi, mais au contraire en ce que, à l’instar de la bernique sur son rocher, elle se soit si bien accommodée des chaînes de son ancien esclavage –des "roulettes" [3, APR note 47] de la loi de Moïse- qu’elle ne se lève plus guère que pour condamner comme d’origine purement humaine celui qui soutiendrait la cause du dévissage [1, notes 28 à 34]. Elle demande un signe ? Qu’à cela ne tienne : n’ont-ils pas de quoi éclater en cris de joie, celui de Jonas s’inscrivant parfaitement dans le cadre de l’ancienne Alliance [10], si chère à leur cœur ? Cette génération est une génération mauvaise en ce qu’elle tourne résolument dans son cercle vicieux alors qu’ il y a ici bien plus que cela : le tournevis (en un sens symbolique !).
______Mais en fait de signe, il ne lui sera donné que celui de Jonas ? Las : ce dernier n’est-il pas mort depuis plusieurs générations ? Et voilà que pour cette génération, il en sera de même avec le Fils de l'homme. Las derechef : que sont devenus la cape et les super-pouvoirs [11] (plus que jamais en un sens symbolique !) de ce Fils de l’homme ? Non seulement Il ne "vient" pas "du ciel" [12][13][14][15][16][17][18] (façon purement humaine… éventuellement "canardesque" [19][20][21][22][23] ), mais Il ne donne en fait de signe que celui d’un ancien prophète réchappé du fond de la mer [24, APR note 19], pas même pourvu de la sagesse de Salomon (et encore moins de l’équipement ad hoc [25][26][27][28][29][30][31][32][33]) !

Deuxième lettre de saint Paul Apôtre aux Galates 4,22-24.26-27.31.5,1. (*)/(*) 
Frères, l'Écriture dit qu'Abraham avait deux fils, l'un né d'une esclave, et l'autre d'une femme libre.
 Le fils d'Agar, l'esclave, eut une origine purement humaine ; celui de Sara, la femme libre, naquit à cause de la promesse de Dieu. Ces événements ont un sens symbolique : les deux femmes sont les deux Alliances. La première Alliance, celle du mont Sinaï, met au monde des enfants esclaves : c'est Agar. Tandis que la Jérusalem d'en haut est libre, et c'est elle notre mère. L'Écriture dit en effet : Réjouis-toi, femme stérile, toi qui n'avais pas d'enfants ; éclate en cris de joie, toi qui n'avais pas éprouvé les douleurs de l'enfantement, car la femme abandonnée a maintenant plus d'enfants que celle qui avait son mari. Par conséquent, frères, nous ne sommes pas les enfants d'une esclave, nous sommes ceux de la femme libre. Si le Christ nous a libérés, c'est pour que nous soyons vraiment libres. Alors tenez bon, et ne reprenez pas les chaînes de votre ancien esclavage.
(*)(*) 

3899535249.jpg

______ Alors, tenir bon, et ne pas reprendre les chaînes de son ancien esclavage –ce au nom de la nouvelle Alliance-, pourquoi pas ? En même temps, cela ne vaut que pour une génération n’étant pas davantage que mauvaise [34] : c’est-à-dire, là où n’ont pas été éprouvées les 3110372387.jpgdouleurs de l’éléphantement [35][36, note 3][37(ce qui met curieusement au monde du mammouth [3, notes 73,74][38][39][40][41][42][43][44][45][46][47,im.4]…);
podcast...là où des frères sont vraiment libres… et tiennent un peu moins à se donner l’illusion [5, APR note 44] de cette liberté en faisant prendre les chaînes de leur esclavage à d’autres [48, APR note 4][49] qu’eux-mêmes !  Tandis que la Jémalpartou [50] d'en bas [51] est ainsi "libre", c'est elle notre amère [52]. L'Imposture médit en méfait [53][54][55] : Réjouis-toi [56], femme stérile, toi qui fais "protéger"©[57] tes enfants [58][59] ; éclate en cris de foies [60], toi qui avais durement [61, note 13/2] éprouvé les couleurs jaunes [62][63][64] de "l’insécurité"©[65][66] du co-logement (couleurs peintes –sur télécommande [67][68, note 44][69] !- en leur temps par un "spécialiste"©[70]), car la femme abandonneuse [71][72] a maintenant plus d'enfants (mais sont-ils ceux de la femme libre ?) qu’elle n’a de mari [73][74]. Alors tenir bon ? Mais il y a ici bien plus que cela : jusqu'à être enchaîné comme un malfaiteur [75, APR note 60][76], non plus seulement de corps [68, APR note 39] mais par des chaînes insidieuses, sept fois pires [3] que celles d’un ancien esclavage quand elles ont pour conséquence de tenir l’esprit [69][70][71][72] en le stérilisant [73][74]. Lors du Jugement, que feront les habitants de Ninive ?…

791301756.jpg

[*]

Les commentaires sont fermés.