Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 14 mai 2011

Je vous appelle aux pieds, car le rottweiler ignore ce que veut faire son maître.

foi,évangile,christianisme,philosophie,politique,littérature,société

(*)

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 15,9-17. (*)(*)[7](X)(*|*)(*)
(Fête de St Matthias, apôtre)

À
l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Comme le Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés
(*). Demeurez dans mon amour. Si vous êtes fidèles à mes commandements [?], vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j'ai gardé fidèlement les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie [7](?). Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres [*] comme je vous ai aimés. Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Vous êtes mes amis si vous faites [2|2][32](Jc|Jc) ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ignore ce que veut faire son maître ; maintenant, je vous appelle mes amis (*), car tout ce que j'ai appris de mon Père, je vous l'ai fait connaître. Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, c'est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous donniez du fruit, et que votre fruit demeure [*][*|*|*|*|*][*](*). Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l'accordera. Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres. »

            À l'heure où les disciples de Jésus passent leur charge à un autre [1, APR note 4] jusqu’au jour où il le font enlever [2] de crainte [3, APR note 20] qu’il ne les griffe [4] (jusqu’au sang [5]?), il est donc établi (mais ce n’est pas lui qui l’a choisi : il n’est malheureusement [6, APR note 30] plus en état [7][8]) que celui-là parte et ne demeure point [9][10], attendu qu’il donne davantage de pépins [11?] que de fruit… ou plutôt –"prudence"©[12][13] oblige !- sans attendre qu’il ne donne davantage de pépins que de fruit. C’est que, depuis qu’ils ont passé le relais de la compréhension du monde [14] à des pères [15] plus accessibles à leurs yeux, qu’ils gardent fidèlement leurs commandements [16][17][18][19], c’est comme s’il fallait que s’accomplissent les impostures [20] : ainsi les serviteurs [21, notes 91,93][22][23, notes 40,41][24] de ces dernières en viennent-ils aisément à servir de guides [25] aux gentils lapins [26] qui font arrêter pour que l’aboi [27] ne soit plus chez eux. Car, à l’instar de certains produits laitiers [28], tout ce qu’ils ont appris de leurs pères, c’est qu’ils sont leurs amis pour "l’avis"©[29]. Alors, tout ce qu’ils demandent [30][31] aux pères en leur nom, ils leur accorderont : en effet, il n’y a pas de plus grand amour extraordinairement vague [32] que de satisfaire les commandes du client [33][34][35][36] en donnant son "avis"©[37][38] pour ses amis. Voici donc ce qu'il faut défaire [39] : Il faut que l'un d'entre eux devienne témoin de sa canisation [40]. Naturellement, ce n’est pas lui qui choisira, c’est "l’expert"©[41, notes 34 à 38][42] qui l’a choisi et établi afin qu’il parte du principe qu’en tant qu’être (encore un peu) humain, "il a un problème"© : ce qui en pose d’"importants"©[43, note 24/2] aux autres qui, à cause de lui [44, note 72][45, APR note 51], ont des difficultés particulières [46] à s’aimer les uns les autres autant qu’ils le voudraient. Partant, selon ce qu’il se fait conciliant [47, note 39] sur ce qu’on l’appelle ainsi à se laisser imposer [48, APR note 27] un autre destin que le chien sien, durant tout le temps où il vit encore parmi les hommes qui l’accompagnent, il pourra participer au tirage au sort qui désignera sa race [49][50][51][52][53][54][55]. À l’évidence [56, APR note 70], moins il s’associera [57, notes 3,4][58, notes 17,18] d’avance aux réunions [59][60, AV note 23][61, note 7][62] organisées en ces jours-là par ses faux frères, et plus seront prédominants l’intérêt et la protection [63] de ceux-là. Parce que moins il comparaît [64, notes 2,3], plus le sort qui lui tombe dessus –en matière de pureté de la race [65][66]- en vient à servir de guide au musée des horreurs [67][68, APR note 122]. Dès lors, pas besoin de connaître le cœur de tous les chiens pour savoir que celui-là ira prendre place dans le sinistère [69][70] des fauves indomptables : ce qui ne relève plus du domaine de fidèles tout ignorants [71][72][73] de ce que peut faire leur maître [74][75][76][77] qui, seul, détient la (dis)solution finale [78][79].

foi,évangile,christianisme,philosophie,politique,littérature,société

Livre des Actes des Apôtres 1,15-17.20-26. (*)/(*)
En ces jours-là, les frères étaient réunis au nombre d'environ cent vingt. Pierre se leva au milieu de l'assemblée et dit : « Frères, il fallait que l'Écriture s'accomplisse : par la bouche de David, l'Esprit Saint avait d'avance parlé de Judas, qui en est venu à servir de guide aux gens qui ont arrêté Jésus, ce Judas qui pourtant était l'un de nous et avait reçu sa part de notre ministère. Car il est écrit au livre des Psaumes : Que son domaine devienne un désert, et que personne n'y habite
[?], et encore : Que sa charge passe à un autre. Voici donc ce qu'il faut faire : il y a des hommes qui nous ont accompagnés durant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous, depuis son baptême par Jean jusqu'au jour où il nous a été enlevé [*]. Il faut donc que l'un d'entre eux devienne avec nous témoin [*] de sa résurrection [*][*][*][*][*][*]. » On en présenta deux : Joseph Barsabbas, surnommé Justus, et Matthias. Puis l'assemblée fit cette prière : « Toi, Seigneur, qui connais le cœur de tous les hommes [>2](Jr)(Jr)(Jr)(Jr)(Jr)(Ps+Jr)(Jr)(Jr)(Jr), montre-nous lequel des deux tu as choisi pour prendre place dans le ministère des Apôtres, que Judas a déserté en partant vers son destin. » On tira au sort [*], et le sort tomba sur Matthias, qui fut dès lors associé aux onze Apôtres.

            Cette (dis)solution accomplit bien sûr toutes ses promesses au sujet de l’Évangile de ce jour, comme de beaucoup d’autres. En revanche, il se passe un étrange [80] phénomène avec ce passage des Actes des Apôtres : en effet, une réaction biochimique inattendue (question de sérotonine [81, notes 88][82,com.7,§6] ? nous l’ignorons…) en bouleverse tête-bêche les données. Car, depuis que la "médecine"© prend en charge les "problèmes"© des absents [82][83], voilà que ce sont ceux qui désertent [84] en partant vers leur destin [85, APR note 20] (à proportion de ce qu’ils exercent de violence [86, APR note 60][87][88][89, APR note 66][90, notes 63,64][91, note 85] à l’encontre de celui des autres) qui se réunissent [92, note 59] à un nombre… que la décence (ou la pathessence [93] ?) interdit de communiquer d'avance : il est vrai qu’il faut parfois se méfier [94][95] de la communication [96]… surtout si elle est "pervertie"© !

 

[1] [2] [3] [4] [5] [6]

Les commentaires sont fermés.