Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 11 janvier 2014

L'amour fend le vent sur Béhème...

[>Dernière M.A.J. : samedi 8 mars 2014]

Boris Béhème.jpg
[>
395][44>51][65>73]
podcast

Si tu ne m'aimes pas, si tu ne m'aimes pas, "PN"

L'amour est un oiseau rebelle

2926103114.jpg

... ou Jeannot versus lapins !

1531184133.jpg

(1)[Jeudi 2 janvier 2014]
Première lettre de saint Jean 2,22-28. {*}{*}{*} {1Jn(3)}
Mes bien-aimés, le menteur n'est-il pas celui qui refuse d'admettre que Jésus est le Christ ? C'est celui-là l'Anti-Christ  [1Jn,[1]] : il refuse à la fois le Père et le Fils, car celui qui refuse le Fils se sépare du Père, et celui qui reconnaît le Fils trouve en même temps le Père.
Pour vous, gardez en vous-mêmes ce que vous avez entendu depuis le commencement. Si ce que vous avez entendu depuis le commencement demeure en vous, vous aussi vous demeurerez dans le Fils et dans le Père.  Et ce que le Fils lui-même nous a promis, c'est la vie éternelle.
Voilà ce que j'avais à vous dire au sujet de ceux qui cherchent à vous égarer. Mais elle demeure en vous, l'onction par laquelle il vous a consacrés, et vous n'avez pas besoin qu'on vous instruise [SDLC][22>26]. Vous êtes instruits de tout par cette onction, qui est vérité[(9,10)] et non pas mensonge [<164][!][*][*] : suivant ce qu'elle vous a enseigné, vous demeurez en lui.
Et maintenant, mes petits enfants, demeurez en lui ; ainsi, quand il paraîtra, nous aurons de l'assurance, et nous serons sans honte [*] devant lui, lors de sa venue.


            À gratter plus immédiatement -ici et maintenant- au sujet de ceux qui cherchent à vous égarer, le "menteur"© n'est-il pas aussi celui qui refuse de se laisser égarer : par conséquent, d'admettre qu'un mensonge soit une "vérité"©[1][2] ? Ce qu'il ne saurait admettre davantage sous prétexte [3, notes 1 à 3]de son "onction" par laquelle un partage dogmatique [4][5>6|7][8, note 81] l'aura "consacré" avec un certain succès dans le monde. Une "onction" qui va générer par ailleurs le "besoin"©[9][10][11][12] qu'on le détruise [12][13][14|15, notes 53,54|16, notes 152,153|17,com.3§3][18] (au moins virtuellement [19][20]), suivant en cela [21] ce qu'aura enseigné le dit mensonge érigé en dogme [22].
          Le premier fondement [23, note 54][24, note 310] de celui-là, c'est déjà qu'à chacun appartient son domaine [25, AV note 160] (celui-ci étant parfaitement "étanche"©[26, notes 171][27, note 302>][27/2][27/3], comme il se doit :P) : le psychique [28, APR note 10][29, APR note 158][30, APR note 33][31, APR note 71][32, APR note 280][33, notes 164 à 168] d'un côté, le spirituel de l'autre -8. Moyennant quoi, chacun "reste"© chez soi [34][35,(5)][36, APR note 130][37, APR note 51] et les vaches sont bien gardées [38][39][40][41][42][43][44][45][46][47] ! Ce qui permet [48]_tranquillement [49, note 402/2][50][32, notes 158,159] de redéfinir [51,6][46, note 129][52, APR note 44][53, notes<155>][54, notes 69,70] plus à son aise qui est le menteur :x. Celui qui refuse d'admettre que Jésus est le Christ ? Le spirituel étant lui aussi parfaitement "étanche"©[55, notes 17][56][57, note<305>][58, notes 927 à 929], ne nous égarons pas avec lui et laissons à chacun le soin d'admettre -ou de refuser- que Jésus soit le Christ : cela ne nous regarde pas 8) [34][35,(5)][36, APR note 130][37, APR note 51][57], et telle n'est pas la question. Elle l'est d'autant moins_que beaucoup_[58, APR note 119] n'ont pas besoin qu'on les en instruise… tant ils sont À côté [59, AV note 41][60, note 42][61, APR note 104][62] du Christ [>1Jn(4)][63, APR note 44][64, notes 517 à 537] :?.

4096706091.jpg

[<226][>274][<19][>343][>140] - [*|*|*] - [*>*]  - [9>15][36>39]

        À présent que ce fondement est admis par tout le monde [65, note <12>], le "menteur"© est donc celui qui refuse de l'admettre [66, note 49][51,3][67,(48)][68, APR note 93][69, notes 221>231]: il refuse à la fois le dogme  "pathologique"©[70, notes 88,89] et les "soins"©[71, notes 95>100][72]. Et maintenant, mes petits infantilisés (*)>>>[73, APR note 18][74][75][76][77][78][79], que celui-là ne demeure plus chez lui [80, APR note 15][81, notes 93>115] ; ainsi, quand il disparaîtra [82], nous aurons de l'assurance [83], et nous serons sans honte devant personne, l'anesthésie [84][85][24, notes 199>203] étant venue.

(*) Étymologie : du latin infantem, accusatif de infans (« qui ne parle pas »)[86]
podcast[6>119]

Sucette-be%CC%81be%CC%81-dents.jpg
        "On VEUT [0, notes 9>18] qu’ils CESSENT de parler [0, notes 53>56][87>88, note 28][89, note<32][90, APR note 125][91, APR note 127][92,[10]>93][94] et, afin qu’il n’y ait plus de confusion [33,Jn(2)], on les REND malades [95][96][97][98][99] en détraquant toutes leurs facultés mentales"[100, APR note 47][101, APR note 26]. Dès maintenant [>1Jn(2)], le "néo-pur"©[102][103][104][58, APR note 96][33, notes 142 à 144][105,com.4§2] -celui qui admet le dogme "pathologique"© et toutes ses pompes : tout étant désormais "pathologie"©[33, note 82] (tantôt par "déséquilibre [106] chimique"©[107, notes 88][108][109, note 194][110, note 65][111][112, notes<100>][113][114, notes 101 à 106], tantôt par défaillance socioculturelle [115, AV note 26][116,[10], APR note 183][117, APR note 212][118, note<503>][33,(E)>notes 50,51][119,(E)>notes 72,73]… voire par combinaison des deux ; mais lequel a-t-il tiré le premier [108, note 21][68, note 146][24, notes 167,168][120, notes 39 à 43] en influant sur l'autre ? (?)), tout se "soigne"©[121, note<92>][71, notes 95>100], tout est "hospitalisable"©[33, notes 104 à 106][73, notes 86 à 92], etc.-, dès maintenant donc, le "néo-pur"© "sait"©[122] que le Docteur [123] est seul "expert"©[124, notes 34 à 38][125, notes 458>479][126][127][128] es "justice"©©©[129, notes 126,127][36, notes 1>20][130]. Grâce à lui, ce qu'est le refuznik de son premier fondement dogmatique paraît déjà "clairement"©[131]. Nous le savons moins :( : lorsque le dit rebelle paraît (quoique pas toujours au Docteur lui-même [49, notes 187 à 193][132][73, notes 96 à 103] !…8| ), nous ne sommes surtout pas semblables à lui [133][134][135] :x parce que nous le "voyons"©[136, APR note 28] tel qu'il n'est pas 8). (Ce qui permet ensuite de ne plus le voir en le faisant [81, notes 93>115] tel qu'il "n'existe pas"©[19][20] (I)) À partir de là, nous pouvons cesser de parler de ce qui n'a "rien à voir"[137, notes 23>35,(5)] : ce serait de nouveau s'égarer_:P._Par conséquent, tout homme qui fonde sur le Docteur une telle désespérance se rend "pur"© comme lui-même est "pur"©[>1Jn(2)]

(2)[Vendredi 3 janvier 2014]
(Le très Saint Nom de Jésus)
Première lettre de saint Jean 2,29.3,1-6. {*} 
Mes bien-aimés, puisque vous savez que Dieu est juste, reconnaissez [*][1][1][[18]][(46>52)][[9]][*] aussi que tout homme qui vit selon la justice de Dieu est vraiment né de lui.
Voyez comme il est grand, l'amour dont le Père nous a comblés : il a voulu que nous soyons appelés enfants de Dieu - et nous le sommes. Voilà pourquoi le monde ne peut pas nous connaître : puisqu'il n'a pas découvert Dieu.
Bien-aimés, dès maintenant [*], nous sommes enfants de Dieu, mais ce que nous serons ne paraît pas encore clairement. Nous le savons : lorsque le Fils de Dieu paraîtra, nous serons semblables à lui parce que nous le verrons tel qu'il est. [16]
Et tout homme qui fonde sur lui une telle espérance se rend pur comme lui-même est pur. [>236][*][*]
Tout homme qui commet le péché lutte contre Dieu ; car le péché, c'est la lutte contre Dieu.
Or, vous savez que lui, Jésus, est apparu pour enlever les péchés, et qu'il n'y a pas de péché en lui.
Quand un homme demeure en lui, il ne pèche pas ; quand il pèche, c'est qu'il ne l'a pas vu
[187>193] et ne le connaît pas.

            Or, le Docteur est si "pur"© que lui non plus "ne pèche pas" alors même qu'il n'aurait pas vu le "malade"© et ne le connaîtrait pas [0, note<133>][138, note 20][139, note 54]. À moins évidemment de considérer_que ne pas faciliter la parole d'un gibier "patient"©[73, APR note 18] absent ou se foutre de lui [73, note <114>] par derrière ne fusse un péché ? Mais non, pas du tout [54, note 71>140] ! De_considération unanime_[141][142, note 43/633] contraire, il nous réapparaît qu'il est plus "puissant"© que Jésus [143, note<12] ! C'est de lui que tout "néo-pécheur"©[58, APR note 94] dit (pour peu que celui-là sache encore parler [144, notes 18>25][145, AV note 79] !) : « Voici la brebis [58,Mt(1)] du Docteur, qui ENLÈVE [88, APR note 15][146][147, notes 338 à 349] le"néo-pécheur"© du monde des "néo-purs"©[148, notes 53,54] ; c'est de lui que j'ai dit : Derrière moi [149][150][151][152][153][154][155, notes 60,61][156] vient un homme qui prend toute la place au soleil [157][158]_à la_lune [159][137][160][161][162][163][164], car avec moi c'est l'été [165][166][167][168][169]. Je ne le connaissais pas ; mais, s'il est venu rebaptiser [170, APR note 21][171] dans l'huile de vidange [172][173][174], c'est pour garder "l'habitude" d'être "psychiquement manifesté"[32, note 141>175(mp3)] au peuple [176] de Raihël. [177][178] »[>Jn]

LA_JUSTICE_il_faut_de__l_humour.jpg


[Vendredi 3 janvier 2014]
Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 1, 29-34.
{
*}{*}
Comme Jean Baptiste voyait Jésus venir vers lui, il dit : « Voici l'Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde ; c'est de lui que j'ai dit : Derrière moi vient un homme qui a sa place devant moi, car avant moi il était. Je ne le connaissais pas ; mais, si je suis venu baptiser dans l'eau, c'est pour qu'il soit manifesté au peuple d'Israël. »
Alors Jean rendit ce témoignage : « J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe et demeurer sur lui.  Je ne le connaissais pas, mais celui qui m'a envoyé baptiser dans l'eau m'a dit : 'L'homme sur qui tu verras l'Esprit descendre et demeurer, c'est celui-là qui baptise dans l'Esprit Saint.' Oui, j'ai vu [Lc][Mt], et je rends ce témoignage : c'est lui le Fils de Dieu. »

Montage lotus bleu boris amour et justice.jpg
Boris Cyrulnik rendant  témoignage à Sigmund Freud :
"On ne devient pas pervers, on le reste"

Publié le jeudi 17 mai 2012 à 07h00

Manipulations, harcèlement, et autres manœuvres machiavéliques, les pervers narcissiques sont au sommet de leur art et de plus en plus nombreux selon les experts. L’éclairage du célèbre anti-chr neuropsychiatre [>395][1>12(A)][*][*] cherchant à vous décapiter égarer_:$ illuminer_(I).

(3)[Samedi 4 janvier 2014]
Première lettre de saint Jean 3,7-10.
Mes petits enfants, ne vous laissez égarer_par_personne : celui qui vit selon la_justice_est juste comme lui, Jésus, est juste ; celui qui commet le péché appartient au diable, car, depuis le commencement, le diable est pécheur. C'est pour détruire les œuvres du diable que le Fils de Dieu est apparu.
L'homme qui est né de Dieu ne commet pas le péché, car ce qui a été semé par Dieu demeure en lui : il ne peut donc pas pécher, puisqu'il est né de Dieu.
Voici comment on distingue les enfants de Dieu et les enfants du diable : celui qui ne vit pas selon la justice n'appartient pas à Dieu, et pas davantage celui qui n'aime pas son frère.

(4)[Lundi 6 janvier 2014]
Première lettre de saint Jean 3,22-24.4,1-6. {*}{*}{
*} 
Mes bien-aimés, tout ce que nous demandons à Dieu [*][*][*], il nous l'accorde, parce que nous sommes fidèles à ses commandements [>104], et que nous faisons ce qui lui plaît [>54][*].
Or, voici son commandement : avoir foi en son Fils Jésus Christ, et nous aimer les uns les autres comme il nous l'a commandé. Et celui qui est fidèle à ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui ; et nous reconnaissons qu'il demeure en nous, puisqu'il nous a donné son Esprit [164>168].

Mes bien-aimés, ne croyez pas n'importe quel inspiré, mais examinez les inspirations pour voir si elles viennent de Dieu, car beaucoup de faux prophètes [90>111][Mt(1)] se sont répandus dans le monde.
Voici comment vous saurez si l'Esprit de Dieu les inspire : tout inspiré qui proclame que Jésus Christ est venu parmi nous dans la chair, celui-là appartient à Dieu.

Tout inspiré qui refuse de proclamer Jésus, celui-là n'appartient pas à Dieu : il a l'esprit de l'Anti-Christ  [1Jn,[1]], dont on vous a annoncé la venue et qui est dans le monde dès maintenant.
Vous, mes petits enfants, vous appartenez à Dieu, et vous avez vaincu ces gens-là ; car Celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.
Eux, ils appartiennent au monde ; voilà pourquoi ils parlent le langage du monde, et le monde les écoute.
Nous, nous appartenons à Dieu ; celui qui connaît Dieu nous écoute ; celui qui n'appartient pas à Dieu ne nous écoute pas. C'est ainsi que nous
discernons [48>57!][!] l'esprit de la vérité et l'esprit de l'erreur [164>168].

(5)[Mardi 7 janvier 2014]
Première lettre de saint Jean 4,7-10. {
*}{*}{*}
{*(6)} {*}{*}{*(1)}
Mes bien-aimés, aimons-nous les uns les autres [*][1Co][Mc(2)], puisque l'amour vient de Dieu. Tous ceux qui aiment sont enfants de Dieu, et ils connaissent Dieu. Celui qui n'aime pas ne connaît pas Dieu, car Dieu est amour.
Voici comment Dieu a manifesté son amour parmi nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour que nous vivions par lui.

Voici à quoi se reconnaît l'amour [<171>] : ce n'est pas nous qui avons aimé Dieu, c'est lui qui nous a aimés, et il a envoyé son Fils qui est LA victime_[6][6][14>39>([2,5,6])] offerte pour nos péchés [1>30][*].

 (6)[Mercredi 8 janvier 2014]
Première lettre de saint Jean 4,11-18. {*}{*}{*}{*
(7)} {*}{*}{*(2)}
Mes bien-aimés, puisque Dieu nous a tant aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres. Dieu, personne ne l'a jamais vu. Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour atteint en nous sa perfection. Nous reconnaissons que nous demeurons en lui, et lui en nous, à ce qu'il nous donne part à son Esprit.

Et nous qui avons vu, nous attestons que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur [*>1>108>*] du monde. Celui qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu. Et nous, nous avons reconnu et nous avons cru que l'amour de Dieu est parmi nous. Dieu est amour : celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu en lui.
Voici comment l'amour, parmi nous, atteint sa perfection : il nous donne de l'assurance pour le jour du jugement. [1Jn(5)] Car ce que nous sommes dans ce monde est à l'image [*>><<[16]>*] de ce que Jésus est lui-même. Il n'y a PAS de crainte dans l'amour [151/2>195][*][*][*>*], l'amour parfait chasse la crainte [Ch][*][*][Ch][*][*][*][*][*][*] ; car la crainte est liée au châtiment, et celui qui reste dans la crainte [Rb][Rb] n'a pas atteint la perfection de l'amour [95>100!].

Montage nad2.jpg

(7)[Jeudi 9 janvier 2014]
Première lettre de saint Jean 4,19-21.5,1-4. {
*}{*}{*}{*(8)} 
Mes bien-aimés, nous aimons parce que Dieu lui-même nous a aimés le premier. Si quelqu'un dit : « J'aime Dieu », alors qu'il a de la haine contre son frère, c'est un menteur. En effet, celui qui n'aime pas son frère, qu'il voit, est incapable d'aimer Dieu, qu'il ne voit pas. [187>193!]
[>17/3][29][2/3][35][24][29][27][36/2][52][>104]
Et voici le commandement que nous avons reçu de lui : celui qui aime Dieu, qu'il aime aussi son frère.
Tout homme qui croit que Jésus est le Christ, celui-là est vraiment né de Dieu ; tout homme qui aime le Père aime aussi celui qui est né de lui. Nous reconnaissons que nous aimons les enfants de Dieu lorsque nous aimons Dieu et que nous accomplissons ses commandements.
Car l'amour de Dieu, c'est cela : garder ses commandements. Ses commandements ne sont pas un fardeau, puisque tout être qui est né de Dieu est vainqueur du monde. Et ce qui nous a fait vaincre le monde, c'est notre foi.

(8)[Vendredi 10 janvier 2014]
Première lettre de saint Jean 5,5-13. {*}{*}{*}
 {*}{*}
Mes bien-aimés, qui donc est vainqueur du monde ? N'est-ce pas celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ? C'est lui, Jésus Christ, qui est venu par l'eau et par le sang : pas seulement l'eau, mais l'eau et le sang. Et celui qui rend témoignage [Jn], c'est l'Esprit, car l'Esprit est la vérité. <<[28>33]
Ils sont trois qui rendent témoignage [>9], l'Esprit, l'eau et le sang, et tous les trois se rejoignent en un seul témoignage [*]. Nous acceptons bien le témoignage des hommes ; or, le témoignage de Dieu a plus de valeur, et le témoignage de Dieu, c'est celui qu'il rend à son Fils. Celui qui met sa foi dans le Fils de Dieu possède en lui-même ce témoignage. Celui qui ne croit pas Dieu, celui-là fait de Dieu un menteur, puisqu'il ne croit pas au témoignage que Dieu rend à son Fils.
Et ce témoignage, le voici : Dieu nous a donné la vie éternelle, et cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils possède la vie ; celui qui n'a pas le Fils de Dieu ne possède pas la vie. Je vous ai écrit tout cela pour vous faire savoir que vous avez la vie éternelle, vous qui mettez  votre foi dans le nom du Fils de Dieu.

(9)[Samedi 11 janvier 2014]
Première lettre de saint Jean 5,14-21. {*}{*}{*}
Mes bien-aimés, ce qui nous donne de l'assurance devant Dieu, c'est qu'il nous écoute quandConseilTataNath-Albane7.gif nous faisons une demande conforme à sa volonté [*]. Et, puisque nous savons qu'il écoute toutes nos demandes, nous savons aussi que nous possédons ce que nous lui avons demandé.
Si quelqu'un voit son frère commettre un péché qui ne conduit pas à la mort, il priera, et Dieu rendra la vie au pécheur, puisque son péché ne conduit pas à la mort. Il y a un péché qui conduit à la mort, ce n'est pas pour celui-là que je dis de prier. Tout ce qui nous oppose à Dieu est péché, mais il y a des péchés qui ne conduisent pas à la mort. Nous le savons : l'homme qui est né de Dieu ne commet pas le péché ; le Fils qui est né de Dieu le protège et le Mauvais ne peut pas l'atteindre. Nous savons que nous appartenons à Dieu, alors que le monde entier est dominé par le Mauvais [Rm]. Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu nous donner l'intelligence [78,79] pour nous faire connaître Celui qui est vrai, et nous sommes en Celui qui est vrai, dans son Fils Jésus Christ. C'est lui qui est le Dieu vrai, et la vie éternelle.
Mes petits enfants, prenez garde de ne pas vous mettre au service du mensonge.

        Oui mais… dès lors que nous basculons de "mes petits enfants" à "mes petits infantilisés"[0, notes 73 à 79], si quelqu'un voit son frère commettre le "néo-péché"©[58, APR note 96] consistant à refuser à la fois le dogme_"pathologique"©[70, notes 88,89] et les "soins"©[0, notes 66 à 72], nous savons que "prendre garde de ne pas se mettre au service du mensonge" conduit à prendre garde de ne pas se mettre au service de ce "néo-menteur"©. Si quelqu'un voit son frère commettre le "néo-mensonge"©, celui-ci l'est déjà beaucoup moins… frère [179][180, notes 260,268] : ce qui nous donne de l'assurance pour ne pas l'écouter, les objets [181, notes 77 à 80][182][183] ne parlant pas. (Le Docteur nous a donné la magie éternelle [184][185][186][187][188][189][190], et cette magie est dans son Ficeleur [191][192][193][194][195][196][197][198][199][200]. Celui qui a le Ficeleur possède sa magie [201][202][203][204][205][206][207][208][209] ; celui qui n'a pas le Ficeleur du Docteur ne possède pas la magie. Je vous ai écrit tout cela pour vous faire savoir entre les lignes [210, notes 58 à 60][21, note 151>][211, AV note 586][33, APR note 184][119, note 74>][147, notes 55 à 60][212, APR note 37] que vous avez la magie éternelle, vous qui mettez votre psychofoi [176][213] dans le nom symbolique [93>92/92bis[1>30]] du Ficeleur du Docteur [>1Jn(8)]. Il n'empêche ; la baguette magique [214] se_révèle précieuse_[51,3] sitôt que l'équilibre [106] rationnel est particulièrement menacé : par exemple lorsqu'il est devenu_[33,(C)][119,(C)] de plus en plus_nécessaire_[51,6] d'associer_[52, APR note 107][215][216] le "néo-mensonge"© à… l'incapacité de parler [0, notes 145,146] ; ce à propos de la même langue !)
        Nous le "savons"© : l'homme qui est du Docteur [124] ne commet pas le "néo-péché"© ; le Ficeleur qui est du Docteur le "protège"©[128, notes 7 à 9][217, notes 97,98][218, notes 218,219] et le pervers ne peut pas l'atteindre [>1Jn(9)]. Nous "savons"© aussi que le Ficeleur du Docteur est venu nous donner vendre [219] la comprenette_[3, notes 1 à 3][220]  pour nous faire connaître celui qui est brai_[221][221bis], et nous sommes en celui qui est brai [89, notes 90>103], dans son ficelé Philtrochu [222][223][223bis] en crise [224][225]. C'est lui qui est le Docteur brai, et le sorcier [226][226bis][227,coms.29>31] à tire d'ailes [228]. Nous acceptons bien le témoignage des hommes [>1Jn(8)] : alors, pourquoi pas celui des sorciers [140, note 54][229] ? C'est qu'il nous écoute [230, APR note 10] quand nous faisons une oui-demande [231][232][233] conforme à notre veulonté [234][235]]236] : le "néo-menteur"© étant quant à lui incapable de parler [0, notes 145,146], il est relativement normal [237, APR note 3][238] de ne pas l'écouter puisqu'il n'a rien à demander [239][47,3°)] ! Nous "savons"© que nous appartenons au Docteur [240], alors que seul le "néo-menteur"© est complètement, entièrement [68, note 81>67,(46)][241] dominé par le Mauvais : n'est-ce pas nettement plus "raisonnable"© que le monde entier_[>1Jn(9)] ?
        Encore que la comprenette_aidant_[242, notes 182 à 185] :P, il semble décidément qu'en dépit d'un honorable [243] effort de quotas minimalistes [244,[17], notes 40 à 48] à leur propos, ces fichus "néo-menteurs"© soient devenus_[33,(C)][119,(C)] si nombreux_[33, APR note 117] que l'"explication"©[245][246][247] de la défaillance socioculturelle_[0, notes 115 à 119] menace à son tour de défaillir_:( ! Aurait-on oublié de fermer le gaz ? -8

Montage LA FRANCE COULE extrait avant5.jpg

        Si quelqu'un voit son frère commettre un péché qui ne conduit pas à la mort, il priera, et Dieu rendra la vieMontage-Joyeuses-fetes4.jpg au pécheur, puisque son péché ne conduit pas à la mort. Il y a un péché qui conduit à la mort, ce n'est pas pour celui-là que je dis de prier [>1Jn(9)]. Mais ça, c'était sans doute avant [248, note 11>249]. À présent (dès lors que nous basculons du péché au"néo-péché"©), si quelqu'un voit son (ex)frère [0, notes 179,180] en commettre un (ou "prévoit"©[104, notes 125 à 127][212, notes 75>78][250] qu'il va en commettre un), ce "néo-péché"© conduit à la "reconstruction"©… de celui qui ne le commet pas [251] 8| : ce malheureux aura en effet été "détruit"©[252, notes 8>17] par sa "détection"©[52, APR note 195][218, note<232>] du "néo-péché"©, opérée en fonction du langage du monde_[>1Jn(4)] (particulièrement celui [253][253bis][254][255] du monde tout-"thérapeutique"©[0, notes 105>130][54][55, note<305>][70, notes 88,89]). À moins évidemment que le "néo-pécheur"© ne l'ait détruit plus cliniquement [256, notes 78 à 81] en l'ayant conduit à la mort_[257][258][259][260][261] :'( ? Dans ce cas, il est peu vraisemblable que les survivants soient dans un état d'esprit les disposant à prier pour que Dieu rende la vie au "néo-pur"© "détecteur"©[262][>1Jn(1)] "prévoyant"© devenu_simultanément "inreconstructible"©… et victime offrant (à 4165537234.jpgtitre posthume : ce qui réduit [263] d'emblée à zéro [264] tout risque [265][266] de variation d'opinion :$ chez feu l'intéressé [267][268, note<215>+note 233][269, note 0/3(>814)][270, notes 292 à 294]) le vibrant_[271, notes 123 à 127] témoignage du nécessaire_[51,3] soutien [272, notes 114 >116][273, APR note 159][274,[6] notes 32 à 37][275, note 349>>][218, notes 222>224] ad hoc.

Borischantier à suivre.jpg

Dernière M.A.J. : 8 mars 2014

Les commentaires sont fermés.