Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 13 février 2014

À quoi ça sert que des chameaux se déplaçassent une petite reine ?...

Montage adèle blanc-sec2.jpg

[*] – [*] - [*|*] – [*]

2988961320.jpg

2327630680.jpg

... À l'école (nouvelle) des femmes.

(1)[Mercredi 12 février 2014]
Premier livre des Rois 10,1-10.
{*}
464728112.jpgLa reine de Saba avait entendu parler de la renommée de Salomon. Elle vint donc pour le mettre à l'épreuve en lui propo2518809970.jpgsant des énigmes. Elle arriva à Jérusalem avec une escorte imposante : des chameaux chargés d'aromates et d'une énorme quantité d'or et de pierres précieuses. Quand elle fut parvenue auprès de Salomon, elle lui proposa les énigmes qu'elle avait préparées, mais Salomon trouva réponse à tout et ne fut arrêté par aucune difficulté.
Lorsque la reine de Saba vit toute la sagesse de Salomon, le palais qu'il avait construit, les plats servis à sa table, le logement de ses officiers, la tenue du service et l'habillement des serviteurs, les holocaustes qu'il offrait au temple du Seigneur, elle en eut le souffle coupé, et elle dit au roi : « Ce que j'ai entendu dire dans mon pays sur toi et sur ta sagesse, c'était donc vrai ! Je ne voulais pas croire ce qu'on disait, avant de venir et de voir de mes yeux ; mais vraiment, on ne m'en avait pas appris la moitié ! Tu surpasses en sagesse et en magnificence la renommée qui était venue jusqu'à moi. Heureux tes gens, heureux tes serviteurs que voici, eux qui se tiennent continuellement devant toi et qui entendent ta sagesse ! Béni soit le Seigneur ton Dieu, qui t'a montré sa bienveillance en te plaçant sur le trône d'Israël. Parce que le Seigneur aime Israël pour toujours, il t'a établi roi pour exercer le droit et la justice. »
Elle fit présent au roi de cent vingt lingots d'or, d'une grande quantité d'aromates et de pierres précieuses ; il n'est plus jamais venu une quantité d'aromates pareille à celle que la reine de Saba avait apportée au roi Salomon.

Dernier livre à Désarrois 10,1-10. {*} {*}{*}
2499003792.jpgLa reine_des sabbats_[1][2][3] avait entendu parler de la "spécialité"©[4][5] de Salopar [6] à renommer [7, A196964936.jpgPR note 21][8] par redéfinition [9,6][10, note 129][11, APR note 44][12, notes<155>][13, notes 69,70][14, notes 51 à 54]. Elle vint donc pour le mettre hors des preuves_[15][16][17][18][19, notes 50,51][20, notes 72,73][21] en lui proposant des énigmes [22] "longues et difficiles"©[23]. Elle arriva à Jémalpartou avec une escorte impotente : des chapeaux pointus [24][25] chargés sur des "héros"©[26][26/2][27] mats [28][29][30] et une ÉNORME [31, note 175][32, note 52][33][34] quantité d'ordures [35][36][37, note<54>][38] de qualité peu précieuse_[9,3][39]. Quand elle fut parvenue auprès de Salopar, elle lui proposa les énigmes qu'elle avait préparées ; mais Salopar étant le roi [40][41][42][43][44][45][46][47][48] de la comprenette subordonnée_[49][50][51], alors inutile de vous dire [52, AV note 13] qu'il trouva réponse à tout et ne fut arrêté par aucune difficulté particulière [53, AV note 15][54, note 26]. Mieux encore : il trouva réponse à toutes les questions posées entre les lignes [55, notes 58 à 60][56, note 151>][57, AV note 586][58, notes 29 à 32][19, notes 185>186][59, note<50>][60, AV note 421] !

2407053684.jpg

Lorsque la reine des sabbats se fit prêter une loupe [61] afin d'y entrevoir toute la "sagesse"©©©[62, APR note 424][63,Rm(2), APR note 338][64, APR note 77][64,Sg(3)] de Salopar, le palais "spécialisé"©[5][65][66] qu'il avait construit [59], les plats servis [67][68][69][70][71] à son étable [72][73][74][75][76][77][78][79][80][81][82][83][84][85][10][86][87][88][89], l'entregent [90] de ses obligés [91][92][93], la tenue du service [94][95] et l'habillement des serviteurs [96][97][98][99][100][101][102][103][104][105][24][25], les holocaustes qu'il offrait au temple du Baigneur [106>107mp3][108][109], elle en eut l'esprit coupé [110][111, notes 90>103][112, AV note 492], et elle dit au roi [113] : « Ce que j'ai entendu dire dans mon pays sur toi et sur ta "sagesse"©©©, c'était donc brai [114][114bis] ! Je voulais déjà croire [115][116,[6]] ce qu'on médisait [117][118][119][120][121][122], avant de venir et de brouiller [123] de mes yeux [62, notes 187 à 193] œufs [124][125] ; mais braiment [126][126bis], j'avais déjà tout "compris"©[127,[6], note 37>128][129][130] de ma moitié [131, note<99>][132] ! Tu surpasses en détresse [133][131] et en luminescence_[19,Jn(2)][19, notes 10,11][134][20, notes 13 à 15][135, note 132][136, note 93] les retombées radioactives [137, note 276/2][26/2, APR note 342][131, notes 101>111][138][139] qui étaient venues jusqu'à moi. Peureux_[140>141,[2]][131, notes 28 à 30][142, notes 89>93][143, notes 247>252][144, notes 123 à 127][145, APR note 319] tes gentils lapins [Montage nounou2.jpg146][146bis][147][148][149][150], peureux_[151][135,1Jn(6)] tes serviteurs que voici_[54, notes 151/2>195], eux qui se tiennent continuellement à tes pieds [152][153] et qui n'entendent [135,1Jn(4)] plus que ta "sagesse"©©©[154,2Tm(1)][154,2Tm(3), APR note 97] ! Maudit [155] henni [156][157][158][159][160][161][162][163][164][165][166][167][168][167][168][169][170] soit le Baigneur ton néo-dieu [171][172], qui t'a bien caché [173][174][175][176][177] sa surveillance [178][179][180][181,Ga(4)][182, note 4] en te plaçant sur le trône de Raihël [183][184][185] qui est là pour toutous [186, AV note 41][14, notes 38 à 41][182, notes 108 à 112]. Parce que le Baigneur aime [187][188][189][190][191][192] Raihël pour nounours [193][194][195][196][197][198][199][200][201][202][203][204], il t'a établi roi pour extirper ce qui survivrait par miracle du droit [205][206][207][208][209][210][211][212] et de la justice [213][214][215][216][217][218][219][220][221][222>223]. »
Elle fit absent [224] au roi de cent vingt sales médors [225, notes 49 à 55][226][227], d'une grande quantité d'aromates [14, notes 70 à 74] et de pierres [228][229][230][59, notes 6,7][144, notes 137,138][231, notes 309>315][232][233]_précieuses_[9,3][39] ; il est plus que jamais venu une grande quantité d'aromates [234,[1,2]][235] pareille_[9,11] à celle que la reine des sabbats avait rapportée [236][237] au roi Salopar.

(2)[Jeudi 13 février 2014]
Premier livre des Rois 11,4-13. {*}
 
464728112.jpgSalomon vieillissait ; ses femmes le détournèrent vers d'autres dieux, et son cœur n'était plus tout entier au Seigneur, comme l'avait été celui de son père David. Salomon prit part au culte d'Astarté, la divinité des Sidoniens, et à celui de Milcom, l'idole des Ammonites. Il fit ce qui est mal aux yeux du Seigneur, et il ne lui obéit pas aussi parfaitement que son père David. Il construisit alors, sur la montagne à l'est de Jérusalem, un sanctuaire pour Camosh, le dieu de Moab, et un autre pour Milcom, le dieu des Ammonites. Il en fit d'autres pour permettre à toutes ses femmes étrangères d'offrir de l'encens et des sacrifices à leurs dieux.
Le Seigneur s'irrita contre Salomon parce qu'il s'était détourné du Seigneur Dieu d'Israël. Pourtant, celui-ci lui était apparu deux fois, et lui avait défendu de suivre d'autres dieux ; mais Salomon avait désobéi. Le Seigneur lui déclara : « Puisque tu t'es conduit de cette manière, puisque tu n'as pas gardé mon Alliance ni observé mes prescriptions, je vais t'enlever le royaume et le donner à l'un de tes serviteurs. Seulement, à cause de ton père David, je ne ferai pas cela durant ta vie ; c'est de la main de ton fils que j'enlèverai le royaume. Et encore, je ne lui enlèverai pas tout, je laisserai une tribu à ton fils, à cause de mon serviteur David et de Jérusalem, la ville que j'ai choisie. »

Montage-TF3-par-balles.jpg

Dernier livre à Désarrois 11,4-13. {*}
2499003792.jpgSalopar rajeunissait [238][41][239][240][241][242][243][244][245][246][201][247][248][249][250][251][252][47][253][254][255][256][222] ; il détourna [257] ses unafemmes [259][260][261][261bis][262, notes 44,45][263, notes 42>49] vers [20, note 1] d'autres dieux [171][172], et son chœur [264][74][265] était de plus en plus [135, AV note 216] tout en tiers [266][267][268][269]1065593534.jpg[270|271] au Baigneur, comme l'avait été celui de son père [20] Philoudavid [272]. Salopar prit part [273][274][275] au culte de Tartetatin [276, APR note 120][277, note 60][90, note 17][278, note 546>], la divinité d'Aglaé et Sidonie [279, APR note 21][280, note 28][281, note 3][276, APR note 15][282, note 91][28, APR note 61][283, note 96], et à celui de Millefeuilles [284, APR note 117][285, AV note 64][286, n4029315655.jpgote 274], l'idole [287] des Amanites phalloïdes [288][289][290]. Il fit ce qu'il n'y a pas de mal [19, notes 33 à 37] aux yeux du Baigneur, et il lui obéit aussi parfaitement [152][153] que son père Philoudavid. Il construisit [291][292] alors, au fond de l'abîme [293][293bis] à l'ouest [294][294bis] de Jémalpartou, un ossuaire [0, notes 140 à 145][295][296][297][298][299|299bis][300][150][301] pour Nombrilosh [302], le dieu de Moa [303][9,10], et un autre pour Millefeuilles, le dieu des Amanites. Il en fit d'autres pour permettre à toutes ses unafemmes familières [304][305][306][307] d'offrir des gémissements [128][308,Jc][309] et des sacrifiés [0, APR note 105][310][311, notes 23 à 26][312, note 322] de mes deux.

 

 

Le Baigneur agréa Salopar parce qu'il s'en était retourné [313] vers [20, note 1] le Baigneur Docteur de Raihël [135, notes 177,178][183][184]. Pourtant, celui-ci lui était disparu [314][315] de foies [0, notes 140 à 145][54, notes 151/2>195], et lui avait défendu de suivre [56] le Seigneur Dieu d'Israël_ [316, APR note 13][317][318,com.3][319, note<304>][320][321] ; et Salopar avait obéi [322][323][324]. Le Baigneur lui déclara : « Puisque tu t'es conduit de cette manière [325][326, APR note 8][327][328, APR note 3][329][330][331, APR note 109], puisque tu as gardé [180] ma Désalliance [59, notes 10 à 17][332][333][334] et observé [0, notes 178 à 182][308, notes 79 à 81] mes proscrits [335][336][337], je vais te les ENLEVER_[338][339][340][341][342][343][344][345][346][347,com.28>348][349, notes 108 à 111] de ton royaume [350] et les donner à l'un de tes serviteurs_[116, notes 7,8]. Seulement, pour la cause [351] de ton père Philoudavid, je déferai [275,[2], notes 138 à 142][352][111][353][354] cela selon ton "avis"©[355][356][357, note 54][358][359][360][361][362][363, APR note 415] ; c'est des nains [364][365][366][367][368][369][370][371][372][373][63][19][374][375][376][377][378][256][379][380][381] de ton ficeleur [135, notes 191 à 200] que je les ENLÉVERAI du royaume. Et encore, je lui ENLÉVERAI tout toutou [0, APR note 185][14, notes 38 à 41], je laisserai des tribunes [186, APR note 40][382][383>384<385][386][387][388>389][390>391mp3<135, note 175] à ton ficeleur, pour la cause de mon serviteur Philoudavid et de Jémalpartou, la vile [392][393] qui m'a choisi [394][395][396,Dt][397,Dt][62,Dt, APR note 238][398, note 60][399, note 2]. »

[Jeudi 13 février 2014]
Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 7, 24-30. {*}{*}{*}{*(3b)}
                                     {Mt}{Mt}{Mt}{Mt(7)}
464728112.jpgJésus se rendit dans la région de Tyr. Il était entré dans une maison, et il voulait que personne ne sache qu'il était là ; mais il ne réussit pas à se cacher. En effet, la mère d'une petite fille possédée par un esprit mauvais avait appris sa présence, et aussitôt elle vint se jeter à ses pieds. Cette femme était païenne, de nationalité syro-phénicienne, et elle lui demandait d'expulser le démon hors de sa fille. Il lui dit : « Laisse d'abord les enfants manger à leur faim, car il n'est pas bien de prendre le pain des enfants pour le donner aux petits chiens. » Mais elle lui répliqua : « C'est vrai, Seigneur, mais les petits chiens, sous la table, mangent les miettes des petits enfants. » Alors il lui dit : « À cause de cette parole, va : le démon est sorti de ta fille. » Elle rentra à la maison, et elle trouva l'enfant étendue sur le lit : le démon était sorti d'elle.

Étend-bile de Philtrochu selon saint Boris c'Oquin 7,24-30. {*}
2499003792.jpgPhiltrochu [400][331][401] se rendit dans la région de Tyraupigeon [402]. Il était entré dans une raison [403][404], et il voulait que personne ne le chasse [405][349] tant qu'il était là ; mais il ne réussit pas à la casser [406][407][408][409]. En effet, l'amère [410][411] d'une petite fille possédant une boîte d'allumettes [412][413][414] avait appris son absence [224][415][62, notes 187 à 193][416, notes 463>472], et aussitôt elle vint lui jeter ses détritus sous les pieds [417][418][35][36][37, note<54>][38]. Cette unafemme [0, notes 259>263] était de garenne [0, notes 146>150][419][419bis], de "rationalité" vibro-paniquante [420, notes 1>23/6][421][422][420, notes 582 à 590][423, APR note 732], et elle lui oui-demandait [0, notes 266>271][37, notes 9 à 11][424,3°)][425][426] d'expulser [427, APR note 15][428] le "démon"©[429, notes 11 à 13] hors de sa ville [430, notes 93>115].
Montage-mais-ou-est-donc-passe.jpg(alors inutile de vous dire [52, AV note 13] que ce dernier ne se voyant ni de près ni de loin comme "tel"©[431, APR note 28], on savait cependant le "détecter"©[11, note 16(>270)][432, notes 59 à 62][433, note 173][434, note<232>][14, note 97][435][308, APR note 31][349, APR note 77] par l'
odeur du « danger »© qu'il exhalait dans son sillage [116,[12], notes 112>134] : un « danger »© qu'il suffisait ensuite de « sentir »[111, notes 34,35,[E]][436][437][438, note<299>][420, APR note 584] pour bénéficier d'un permis [330] de chasse automatique_[116,[6]] au « dangereux senti »©, ainsi que d'un soutien_[432, notes 32 à 37] logistique et cynégétique [89] considérablement unanime_[439][440, note 43/633].)
Il lui dit : « Ne laisse pas les enfants manger à leur faim [37]
, car il n'y a pas de mal_[19, notes 33 à 37] à prendre le sain des enfants pour en redonner à leurs oui-demandeurs de petits "soins"©[441, notes 95,96][442][442bis]. » Et elle lui répliqua : « C'est brai, Baigneur, et le sain des petits enfants est bien mièvre au regard des dessous de table que rapportent [443][444] leurs petits "soins"©[445][446][447][448][449]. » Alors il lui dit : « À cause de cette parlote [420, notes 444 à 448], va : le "démon"© est sorti de ta ville. » Elle rentra à la maison, et elle trouva la loi étendue sur son lit de mort [450, notes 46 à 49][420, notes 282 à 284]. Il n'empêche : de la maison [451], le "démon"© était bel et bien sorti d'elle !

333921295.jpg

Télécharger une version imprimable de la note
(fichier Word 3 pages, sans les images)

Fin au 25 mai 2014

Les commentaires sont fermés.