Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 27 septembre 2014

Un nouveau droit d'asile ?…

Pas mal, hein ?... ( nouvelle page, au 3 novembre 2014 )

Asterix-chez-les-Belges.jpg
[*] [MP1][MP2][MP3]… et mp3 :
podcast

- […] L'"hospitalisation-pour-tous"©[1, note 45][2/3, notes 198,199][3, notes 104 à 106][4] "abusive"©[5][6][7][8][9][10/1, notes 68>69] n'est pas le terreau d'un travail positif [11][12/1]. L'"hospitalisation-pour-tous"©"abusive"© est de toute façon l'expression d'un rapport de forces et d'une hostilité. Donc finalement, il est évidemment fondé que par exemple un "patient"© qui s'est vu aligné [13][14], si j'ose dire, dans un certificat par un "médecin"© qu'il n'a pas vu –hein ? l'affaire est d'actualité [15, note 54][16][17][18][19][20][21, APR note 82][22, notes 2,3][23, notes 187 à 193][24/11, notes 463>472] !- qui, euh… finalement, se voit "hospitalisé"©[25/1, note 99/2,§2][25/3, APR note 170][24/77, AV note 0414][10/6, APR note 479] à la demande [26][27][28>29,3°)] d'un tiers [30][31][32][33] avec lequel il a une inimitié notoire [34], eh, eh, eh… tout ça peut… et qui, en fait, fait l'objet d'un certificat [35] immédiat par un "psychiatre"© pressé [36,im.2] ce gars-là n'est pas "délirant"©[37,[3>9]][38,[1]notes 18>92][39, APR note 245][40][40/2] lorsqu’il forme l’hypothèse qu’on se fout [41][42][42bis] de lui… vous voyez [24/1, notes 45 à 47] ? Bon. Donc, "l'abus"© de toute façon n'est pas une relation constructive [43][44/1, notes 1 à 19] : "l'abus"© est un dommage [45/2, note 51/2<mp3][45/5, note 51(<129)][46/6, note 308][47, notes 23,24][24/30, APR note 913] collatéral qu'il faut faire CONSTATER [48, note 8][23, note 246/2][49, note 122][24/17, note<636>]


        La mauvaise nouvelle du jour, c'est que ce gars-là_pourrait bien faire CONSTATER tout ce qu'il_veut [24/57, APR note 0246] en post-"abus"© : dès lors qu'il a été préalablement [50][50bis] "prouvé"© a posteriori [51, AV note 76][51bis, APR notes 133+148][10/2, notes 212>214] "méchant-du-film"©[52], c'est bien sûr trop tard [53][54] pour lui [55,[8]][56,[7]][2/1, notes 49>57][57][24/14, notes 544 à 546]  : la soupe [58][59][60] des "gentils-du-film"©[61] leur étant trop savoureuse, il est hors de question [24/30, note 912][62] qu'ils lui en concèdent une seule goutte. Sans doute convient-il_[63] parallèlement de ne pas sous-estimer leur peur [24/2, notes 69 à 71] (assez fondée, il est brai …)d'un certain effet boomerang [51, note 33>64][24/15, note<564>][65] leur étant moins profitable : en un mot comme en cent, ce gars-là se voit de toute façon plumé [66][67][68][69][70][71][72][73][74][75][76][77][78][79][80][81][82] .

Waterzooie.jpg
        La bonne nouvelle, c'est que plutôt que de végéter alors (encore que le verbe_lui soit inapproprié, le végétal étant encore un être vivant [12/6, APR note 144]) dans son état d'objet  [83, APR note 14][84, notes 52,53][85, notes 77 à 80][86][87][24/14, note<547>] non-"existentialisé"©[88][89][90, AV note 77] -ou de mettre fin à ses jours [91][92][93][94] (ce qui lui est de toute façon impossible [95] : une chose étant par définition déjà finie )-, voilà enfin que se profile pour lui la perspective inespérée d'une fulgurante ascension sociale  ! « Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots »[24/1, notes 24,25][96] ? Sans doute… et lui pas davantage. Mais il lui suffit seulement de changer de pays (pas même pour une contrée exotique : qu'il se rassure [97, note 3]  !)et paf [98][99][100][101, notes 277 à 279] ! voilà qu'il aura l'agréable surprise [39] d'y trouver un tout nouveau ministère, si complètement, entièrement [102][103,(§46)] consacré à l'état existentiel auquel il aspire (faute de mieux) que nul ne lui tiendra rigueur de s'être éventuellement fait remarquer [104,[2], notes 15 à 31] dans son pays d'origine au titre de cancre [105][106] de « comportement humain »©[107] ! Qui sait ? Il pourra même y envisager timidement quelque relation constructive, sans semer la moindre panique [24/15,2°)+notes 550,551][108,§21][109][110][111][112] à son propre sujet : n'est-ce pas extraordinaire [113]  ? À condition toutefois de ne pas abuser à son tour, en s'associant [114, note<114>] avec n'importe qui [115/2,[6]][24/10, notes 391>402][116][117][118][119][120] : même à l'étranger, ne poussons  [121/6,[6b]][122] pas mémé dans les orties [10/2, note 223] !

Montage la belle et la bête wallon

Montage-Animaux-et-Cie-2.jpg
       Dès lors, nous pouvons d'ores et déjà souhaiter un bon (et court) voyage [123] à ce gars-là, sachant qu'il devrait normalement beaucoup se plaire dans sa nouvelle chienne de vie. Ah  : s'il veut de surcroît mieux s'acclimater à son pays d'accueil avant même d'avoir bouclé sa valise [124] en vue de son départ imminent, il  peut apprendre qu'il reste des frites d'un article précédent [125] !…

Chien-ordi.jpg
Bruxelles, le 22 juillet 2014. La Région wallonne se voit confier la responsabilité de la matière du bien-être animal, qui est régionalisée depuis le 1er juillet. Le nouveau gouvernement vient de décider que le bien-être animal devient une compétence [126] à part entière, confiée à un ministre qui en porte le titre. L'association de défense des animaux GAIA avait fortement fait valoir auprès des négociateurs gouvernementaux que ce ministre ne pouvait pas à la fois être chargé de l'Agriculture. Son Président Michel Vandenbosch se réjouit que la compétence du bien-être animal soit désormais confiée au ministre de l'Environnement : "Afin de pouvoir mener, au cours des cinq années à venir, une politique en matière de bien-être animal digne de ce nom, il est essentiel d'éviter les conflits entre les intérêts économiques [127][128] des filières d'élevage et la protection [24/9, notes 365>367] légitime des animaux utilisés massivement [129][130] dans ce domaine [131, notes <171>]."  [ Suite… ]

 

Bandeau-Gaia.jpg

Ministere-wallon.jpg
[<
0268>][*]

Télécharger une version imprimable de la note
(fichier Word 2 pages, sans les images)

Les commentaires sont fermés.