Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le "Docteur"© et le "Malade"©

Montage loupagneau solo.jpg

La raison du plus fort est toujours la meilleure :
Nous l'allons montrer tout à l'heure.
Un "Malade"
© se désaltérait
Dans le courant d'une onde pure.
Un "Docteur"
© survient à jeun qui cherchait après "l’impur"©[1, note 32],
Et que la faim de lapins
 [2] en ces lieux attirait.
Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?
Dit cet animal remplisseur de cages
 [3][4][5] :
Tu seras "diagnostiqué"
© de ta témérité.
- Sire
 [6][7], répond le "Malade"©, que votre Majesté
Ne se mette pas en colère
 [8 ?] ;
Mais plutôt qu'elle considère
Que je me vas désaltérant
Dans le courant,
Plus de vingt pas au-dessous d'Elle,
Et que par conséquent, en aucune façon,
Je ne puis troubler sa boisson.
- Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
Qui en la matière
 [9] en connaît une sacrée kyrielle,
Et je sais que de toi je médis long comme ça.
- Comment l'aurais-tu fait si je n'étais pas là
 [10, APR note 18] ?
Reprit le "Malade"
©, je ne suis pas assez amer [11][12,im.1].
- Si ce n'est pour toi, c'est pour ton frère
 [13, note 17/1].
- Ceux que j’ai sont bien loin.
- C'est donc quelqu'un des tiens :
Car vous ne vous épargnez guère,
Entre vous, vos bergères
 [14, note 28][15][16][17], et vos portants-biens.
On me l'a demandé
 [18][19] : il faut que je les rassure [20].
Là-dessus, au fond des forêts
Le "Docteur"
© le fait apporter [21], et puis le capture,
Sans autre forme de procès.

(Il y avait bien celui des bergères,
Fagoté de fort étrange manière
 [22],
Au sein de leur minuscule Palais
 [23],

Mais plutôt qu'elle considèrent

Avoir joué là à la poupée
 [24].

Moins d’un pas au-dessous d'Elles,
Que nul s’en aille désaltérant

Dans le saumâtre courant
 [25, note 64],
Et que par conséquent, en aucune façon,
Ne puisse troubler LEUR boisson.)

1573432013.jpg

S’il te met Troie (en nains), c’est donc ton frère !

Écrit par MdT Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.