Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Où l'oxygène se raréfie...

Si le patient se laisse épuiser, il pourra toujours aller en maison de repos. Dommage : celle-ci n'est pas de tout repos...

Télécharger le fichier

Publié dans Les aventures de SPI et de PSY | Lien permanent