Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Petit précis de monstrologie

3988678359.jpg

- Article 1) La peur EST le néo-"mal"©. Celui qui peur est le néo-"juste"©[1, APR note 175][2, APR note 2/1] néo-"gentil"©[3][4; celui qui fait peur est le "monstrueux"©[5] néo-"injuste"© néo-"méchant"©[6][6bis].

- Article 2) Le Docteur est envoyé dans le monde, non pas pour juger le monde [7, APR note 68], mais pour que par lui, le "juste"© et "gentil"© monde apeuré soit sauvé de celui qui fait peur.

- Article 3) Faire peur à propos de soi, c’est très "mal"© et très "injuste"©.

 - Article 4) Faire peur à propos de celui qui fait peur, c’est là grande "vertu"© : cela conduit en effet à vouloir résolument "réparer"© son "injustice"©[8,com.6,§4 à 6] aux yeux de tout le monde [9, APR note 12].

http://img.over-blog.com/297x277/3/70/52/12/Montage-loup-goudurix.jpg[*] [*]

 - Article 5) Tout lapin homme qui fait peur à propos de celui qui fait peur [10, note 2] obtiendra l’assentiment éternel de ceux qui ont peur de celui qui leur fait peur à propos de lui-même : en effet, chez ceux-là, le "réparateur justicier"© leur apparaît comme rassurant [10, note 3][11, APR note 401].

 - Article 6) Surmontant tant bien que mal sa propre peur, le plus "courageux"© des "réparateurs justiciers"© sera autorisé à jouer les "héros"© en venant faire peur (face à face : brrrrrr !) à celui qui fait peur à propos de lui-même.

 - Article 6bis) À l’unanimité, la palme [12] du super-"héros"©[13][14] reviendra à tous ces "admirables"© travailleurs de l’ombre "monstrologues"©[15][16] qui, au péril de leur existence, se confrontent quotidiennement (au cœur de leur "monstrerie"©[17/4, notes 38,39][18,(17/6) notes 25,26][19]) à une éprouvante concentration de "monstres"©[20, APR note 149] faisant peur. Le monde "juste"© et "gentil"© leur en garde une reconnaissance [8,com.5,6!] éternelle.

 - Article 7) La "monstrologie"© est une discipline "experte"©[21][22][23][24][25] : aussi est-elle réservée au "monstrologue"©[26, notes 167 à 171]. En cas de "monstre"© au logis, il convient cependant de l’en déloger : seul un spécialiste [27, AV note 204] assermenté pourra alors fournir l’interface [28, notes 94 à 107] entre le "juste"© et "gentil"© apeuré, et le "monstrologue"© agréé art. 2, 4 et 5. De plus, celui-ci est agréable [29,2Tm] : étant ainsi également "juste"© et "gentil"©, cela lui ajoute compétence à distinguer le néo-"injuste"© néo-"méchant"© "monstre"©. Ce dernier n’étant ni agréé ni agréable, il porte ainsi l’ultime marque de sa "monstruosité"©. Grâce à quoi, tout risque d’erreur d’identification de "monstre"© est définitivement écarté [8] ! (le "monstre"© aussi, évidemment…)

3613335032.jpg

NB : tous liens remis à jour au 22 juillet 2013

Lundi 26 mars 2012

4150692055.jpg

Tout petit précis d'antémonstrologie

D'où peut donc procéder le "monstre"© et comment s'est-il glissé dans le monde des non-"monstres"© "justes"© et "gentils"© ? quelle est la racine dont il est sorti ? quelle est la "semence"©[30>31[1]<32][33][34/4, notes 138 à 141>35,§19][36/62, note<0293>][37, note 38,§3] dont il a été produit ? Mais peut-être aussi qu'il n'y a pas de "monstre"©[39, notes 33 à 37][40, notes 52 à 56]. Si cela_était, pourquoi donc le craindrions-nous, et nous tiendrions-nous sur nos gardes contre un ennemi purement imaginaire ? Mais ça, vu que c'est à présent de l'"antémonstrologie"©… c'était avant [41, note 11>42][43][44bis, notes 117 à 119] !

Dans ce cas, peut-être pas qu'il n'y a pas de_"monstre"©. Houlàlà [45], rien qu'à imaginer qu'il_pourrait_[46] peut-être y en avoir un quand même , voilà en effet de quoi faire assez peur aux non-"monstres"© "justes"© et "gentils"© pour les inciter à d'impératives [47] précautions [48,[8]+APR note 222][49] ; ce qui revient à les faire loucher [50][36/9] sur l'article 4 ci-dessus, et suivants.

J'ai rêvé que j'avais peur Geluck.jpg

Que si c'est à cause du "monstre"© que nous craignons, cette crainte n'est donc pas un mal en elle-même, puisqu'elle agite et tourmente notre esprit_[51,[6]][52/7, notes 578 à 585] "injustement"© apeuré sans autre_sujet_[53][54][36/14, note<547>][55/22, AV note 880][36/18, AV note 667][56] que le "monstre"©, ni autre forme de procès [57] : et ce "monstre"© est d'autant plus [52/1, note<84>][36/70, note<0342>] "MONSTRUEUX"©[58][59][60, notes 34 à 37][61, notes 31 à 34][62, note<163>][63, notes 118>121][36/75, AV note 0387], qu'il nous porte très potentiellement [35,§21][36/3, note<212>][36/8, note<358>] à craindre sans qu'il n'y ait rien d'autre que lui à craindre. Ainsi, où il y a du_"monstre"© que nous devons appréhender [64, notes 1,2], cela_[0, notes 53>56] même est un "monstre"© que nous n'appréhendons pas de fuir [65][17c, notes 1 à 3][66][67][68][69][70][71][72][73][74][75][76][77][78][79][80][81][82/13, APR note 731] comme la peste [83, APR note 40/1][84][85], ce qui en nez fait [86][87][88][89][90][91, notes 34,35,[E]>92][36/20, APR note 702] n'est pas un mal_[93].

Montage MONSTRES & Cie3.jpg

Lundi 3 novembre 2014

Écrit par MdT Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.